Une porte unique pour s'en sortir

Frédéric Legrand

— 

Répondre dans un même endroit « aux difficultés de toute la famille ». La fondation d'Auteuil a inauguré, hier, son nouvel immeuble à vocation sociale à la Blancarde (4e). Sur deux ailes et quatre étages, le bâtiment abrite 60 places de crèche, un internat de 26 lits, une trentaine d'appartements, plus une brocante utilisée comme entreprise d'insertion. Il veut proposer des solutions complètes aux familles en difficulté, sous la coordination d'une même association. « Entre l'enseignement, l'aide aux parents, le logement et la crèche, les personnes ont souvent affaire à des acteurs différents, souligne François Debelle, directeur régional de la fondation. Là, nous pouvons, par exemple, trouver tout de suite une place en crèche pour les familles logées en hébergement social. »

Construit à proximité d'une école et d'un collège eux aussi gérés par la fondation, l'immeuble devrait accueillir principalement des familles monoparentales ou des jeunes risquant la rupture scolaire. « Dans chaque cas, nous essayons d'aider à la fois l'enfant et les parents, explique François Debelle. Il ne s'agit pas de se substituer à eux. » Pour assurer la mixité sociale, la crèche et la halte-garderie de l'immeuble sont ouvertes aux enfants du quartier. Et la brocante de 200 m2 est accessible à tous. ■