Des ballons contre la rétention

— 

Une centaine de ballons noirs, portant en blanc le nom de sans-papiers, ont été lâchés dans le ciel du Canet (14e). Samedi, 800 personnes selon les organisateurs, 200 selon la police, ont manifesté devant le centre de rétention de Marseille pour réclamer la régularisation des sans-papiers. Cette action, lancée par le Réseau éducation sans frontières (RESF), la Cimade et la Ligue des droits de l'homme, s'inscrivait dans le cadre d'une journée nationale « contre l'enfermement des étrangers ».

En 2008, 1 053 personnes ont été expulsées sur les 2 871 enfermées au Canet, selon les organisateurs de la manifestation, qui dénoncent la réforme envisagée par le gouvernement dans les centres de rétention. Ce projet prévoit notamment d'attribuer à plusieurs associations, et non plus à la seule Cimade, la mission d'assistance des personnes retenues. Une « mise en concurrence » inacceptable pour les militants. La clôture de l'appel d'offres sur cette réforme est prévue le 10 février. ■