Le rappeur Koba LaD condamné pour un accident de voiture après lequel il s'était enfui

JUSTICE Le rappeur de 20 ans avait percuté une voiture en perdant le contrôle de sa Porsche, avant de prendre la fuite

20 Minutes avec AFP

— 

Koba LaD, le 22 juin 2019 à Paris.
Koba LaD, le 22 juin 2019 à Paris. — SADAKA EDMOND/SIPA

Le rappeur Koba LaD a été condamné vendredi à trois mois de prison avec sursis et 140 heures de travaux d’intérêt général pour un accident de voiture à Marseille après lequel il avait pris la fuite, a-t-on appris auprès du parquet de Marseille.

Selon La Provence, qui avait révélé l’information, le jeune homme de 20 ans aurait perdu le contrôle de la Porsche qu’il conduisait dans le centre-ville le 20 novembre, percutant une autre voiture et blessant sa conductrice. Il aurait ensuite pris la fuite, avant de se présenter à la police trois jours plus tard.

Sursis et suspension de permis

Vendredi, il a été condamné à trois mois de prison avec sursis probatoire, 140 heures de travaux d’intérêt général et quatre mois de suspension de permis au cours d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), un « plaider coupable ».

En début d’année, le rappeur avait été déprogrammé par plusieurs festivals après avoir suscité l’indignation pour avoir relayé sur Snapchat l’approbation d’un infanticide homophobe.