Bouches-du-Rhône : Un élève de primaire à La Ciotat entendu pour apologie du terrorisme

TERRORISME Un élève de primaire scolarisé à La Ciotat et son père ont été entendus pour apologie du terrorisme, l’enfant s’étant réjoui de l’assassinat de Samuel Paty

M.Cei.

— 

Hommage à Samuel Paty à Muret (Haute-Garonne) ce lundi
Hommage à Samuel Paty à Muret (Haute-Garonne) ce lundi — AFP

Selon une information de La Provence, un enfant scolarisé dans une école primaire de La Ciotat dans les Bouches-du-Rhône et son père ont été entendus par la police. L’enfant était accusé d’apologie du terrorisme, alors qu’il aurait déclaré, après la minute de silence organisée en hommage à Samuel Paty : « C’est bien fait ce qui lui est arrivé, il n’avait pas le droit de nous insulter. »

L’élève a écopé d’un rappel à la loi. Son père, entendu pour des faits d’outrage et de menaces de mort envers un policier, a été déféré. Toujours selon La Provence, un élève de dix ans de Marseille a été entendu pendant six heures au commissariat pour avoir chahuté pendant l’hommage rendu au professeur assassiné dans son collège.