Maure fait sa prérentrée

— 

Encore un dossier contre Michel Maure. Le tribunal de Marseille a examiné hier la possibilité de recevoir la plainte d'une patiente de l'ex-chirurgien esthétique. Maure, dont le procès en appel devrait s'ouvrir lundi, a été condamné en septembre dernier à trois ans de prison ferme pour avoir mis en danger la vie de ses patientes au cours d'opérations de chirurgie esthétique. La dernière plaignante, absente de l'audience hier, se plaint des prothèses mammaires posées par le Dr Maure en novembre 2000. Qualifiant la plaignante « d'opportuniste », l'avocat de la défense a estimé que les faits sont proscrits. Le tribunal devrait rendre sa décision le 9 février. ■