Le pôle emploi cesse le travail

— 

Pas une grosse mobilisation, mais un coup de semonce tout de même. De 20 à 24 % des agents ANPE-Assedic étaient en grève hier en Paca, selon les chiffres des syndicats et de la direction régionale, pour protester contre les conséquences de la fusion des deux services au sein du Pôle emploi. Environ deux cents agents ont manifesté hier devant la direction régionale, près du deuxième Prado (8e).

L'intersyndicale dénonce une fusion « à effectifs constants » et la formation « en quelques jours » aux métiers de l'Assedic et de l'ANPE. « On nous demande d'être polyvalents, de savoir faire à la fois du conseil pour l'emploi, de l'indemnisation et du contrôle, mais chacune de ces fonctions nécessite un à deux ans d'expérience avant d'être efficace », critique Nathalie Rubert (SNU-FSU). Les syndicats envisagent une nouvelle journée d'action jeudi, avant la grève interprofessionnelle prévue le 29 janvier dans le public et le privé.

F. L.