Tourisme à Marseille : Les meilleurs plans, ou presque, pour profiter de la cité phocéenne cet été

TOURISME La Provence et Marseille sont des destinations prisées pour ces vacances dans le contexte de la pandémie de Covid-19, voici quelques conseils pour profiter un maximum de la plus belle ville du monde (ou presque)

Adrien Max

— 

Les plus beaux couchers de soleil sont à Marseille.
Les plus beaux couchers de soleil sont à Marseille. — Adrien Max / 20 Minutes
  • Des vacances dans l’Hexagone – crise sanitaire oblige –, oui mais à Marseille. La ville semble plébiscitée par les touristes en ce début de vacances d’été.
  • 20 Minutes vous livre ses bons plans pour se baigner, se promener, boire un verre ou sortir.
  •  

Des plages noires de monde, des bouchons aux abords de la mer, des terrasses pleines, et même des plaques d’immatriculation de Bordelais. Aucun doute, Marseille est à la mode pour ces vacances d’été. La pandémie de Covid-19 oblige, les Français voyagent massivement dans l’Hexagone et semblent avoir plébiscité la cité phocéenne. C’est normal tant la deuxième ville de France a à offrir. Petit voyage guidé avec les meilleurs plans, ou presque.

Où se baigner ?

La ville de Marseille dispose de nombreuses plages. Celles du Prado, les plus grandes, sont souvent les plus fréquentées et pas forcément les plus belles. N’hésitez pas à pousser au-delà de la Pointe Rouge, dans le 8e arrondissement, pour trouver des plages peut-être moins fréquentées, quoi que, mais surtout plus agréable.

Plus au nord, celle de Corbière vaut le coup d’œil même si elle souvent bondée en période estivale. Tout au sud et pas forcément moins fréquentées, les plages des Calanques feront jalouser vos réseaux sociaux, comme celle de Sormiou, ou d’En Vaux. Mais la beauté des eaux se mérite et il faudra marcher pas loin de 45 minutes pour en profiter.

Où se promener ?

Plusieurs quartiers de Marseille offrent des balades très variées. Côté street art on vous recommande forcément les quartiers du Panier et du Cours Julien. L’incontournable reste la montée à la Bonne Mère, et s’il vous reste quelques forces n’hésitez pas à aller vous perdre dans les petites ruelles du 7e arrondissement menant vers Malmousque. Aux portes de Marseille, une randonnée dans les Calanques s’impose même si elles sont très fréquentées à cette période.

Pour croiser un peu moins de monde, poussez jusqu’à la côte bleue, accessible par le train, l’une des plus belles lignes de France. De superbes randonnées sont possibles, avec des pauses dans des criques magnifiques en cherchant bien. Des balades dans l’arrière-pays sont aussi superbes, comme celles de la Sainte Victoire, ou dans les massifs du Garlaban et de la Sainte Baume, toutes à une bonne trentaine de minutes de voiture.

Où manger ?

La scène gastronomique marseillaise est en plein essor avec de nombreuses adresses très sympas. On vous conseille l’Orphéon, tout prêt de la Canebière, la Mercerie, également à côté de la Canebière, Chez Yima, en bas de la rue d’Aubagne, Ourea près du Palais de justice ou encore le Bistrot Bohème dans la rue Saint-Sébastien, près de la place Castellane.

La rue Sainte regorge de bonnes adresses, avec Aux Antipodes, L’Aromat' ou La poule noire pour ne citer qu’eux. Tradition oblige, régalez-vous d’une bonne pizza à emporter au bord de l’eau, avec l’Eau à la bouche à Malmousque, ou au camion Pizza de David, près des plages du Prado. Pour un déjeuner plus rapide, régalez-vous au Falafel, près de l’Opéra, ou des délicieux pans Bagnat du Bar des Amis, à la vieille chapelle.

Pour boire un verre

Si vous avez dégusté un pan Bagnat au Bar des Amis, vous pouvez aussi venir y boire un verre le soir après la plage. Du côté des Goudes, l’institution 20.000 lieues sous la bière sera parfaite. Plusieurs guinguettes ont ouvert sur les plages, comme le cabanon de Paulette, très guindé, où la Cabane des amis sur les plages du Prado, mois guindé mais on regrette la nonchalance de certains videurs.

Pour prolonger la soirée, plusieurs spots s’offrent à vous, et notamment le Baou. Situé près du centre commercial Grand Littoral, il faudra prendre la voiture pour profiter de l’un des plus beaux couchers de soleil de la ville avec une programmation musicale aussi variée que de qualité. Le chapiteau, près de la Belle de Mai, offre une ambiance berlinoise, idéal pour prolonger les débuts de soirées passés sur le toit de la friche de la Belle de Mai, qui débuteront finalement ce samedi après avoir été initialement annulées à cause du coronavirus.