Coronavirus: Lucien Sève, figure du parti communiste, est mort

POLITIQUE Lucien Sève, figure du parti communiste français dans les années 1960, est mort à 93 ans, après avoir contracté le coronavirus

20 Minutes avec AFP

— 

Un badge du PCF, le 1er mai 2015 à Rennes
Un badge du PCF, le 1er mai 2015 à Rennes — Damien Meyer AFP

Figure du Parti communiste français (PCF) dans les années 60, Lucien Sève, atteint du coronavirus, est mort lundi à l’âge de 93 ans, a annoncé mardi la fédération des Bouches-du-Rhône du parti.

Enseignant à Marseille, le philosophe entré au comité central du PCF en 1961, a été notamment l’auteur il y a 50 ans de « Marxisme et théorie de la personnalité ». « Sa présence active au sein de la direction fédérale du PCF dans les années 60 à 80 a marqué des générations de militants », salue la fédération des Bouches-du-Rhône dans un communiqué.

Auteur d’ouvrages sur la bioéthique

L’homme, qui avait conceptualisé le mouvement des « Refondateurs » dans le but de pousser le Parti communiste à se renouveler, avait pris ses distances avec le parti à partir de 1984 avant de le quitter définitivement en 2010.

Nommé en 1983 par François Mitterrand au Comité consultatif national d’éthique, le philosophe a également écrit plusieurs ouvrages sur les questions bioéthiques.