Les pompiers lèvent le camp

© 20 minutes

— 

Après avoir décidé mercredi d’interrompre leur grève de la faim, à la suite de la visite de Nicolas Sarkozy, les sapeurs qui occupaient la caserne de la Chevalière, à Aix, ont rangé leurs tentes, hier. « On ressent une grosse fatigue, mais on est soulagés », assure Serge Montesinos. La rétrogradation de ce lieutenant pour « manquement au devoir de réserve » avait mis le feu aux poudres et révélé un malaise latent depuis plusieurs années déjà entre certains sapeurs du département et leur hiérarchie. Les pompiers et la direction du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) attendent désormais le début de l’enquête diligentée par le ministère de l’Intérieur. « Nous y sommes favorables, car nous sommes transparents », assure de son côté Roland Darrouzès, vice-président du conseil d’administration du Sdis. L’enquête devrait se conclure d’ici à deux mois.