Le Contact Club craint de refermer son centre d’accueil

© 20 minutes

— 

Les travaux viennent à peine de s’achever que, déjà, la peur de la fermeture s’installe. Hier, après avoir terminé l’insonorisation pour « rassurer » les voisins, l’association Contact Club inaugurait officiellement les locaux de son club de prévention, rue Jean-Trinquet. Depuis bientôt deux ans, près de 45 jeunes de la Joliette ou de Grands Carmes se pressent chaque jour dans cet espace de loisirs, sous l’oeil de trois animateurs. « Ils jouent au ping-pong, au baby. Parallèlement, on essaie de sonder leurs problèmes, explique Slimane Boughanemi, directeur de l’association. D’où le partenariat avec la Ville, les éducateurs et les lycées. » Seul souci, le centre ne fonctionne qu’avec des emplois aidés, amenés à disparaître. « Le problème se posera dès juillet, poursuit Slimane. On a de quoi payer un salaire, mais pas plus. On espère donc que les pouvoirs publics vont intervenir. »