Les pompiers défendent leur budget

- ©2008 20 minutes

— 

Les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône (Sdis) ont dénoncé vendredi les tentatives du maire Jean-Claude Gaudin de récupérer 26 millions d'euros de la part du conseil général, pour financer le bataillon des marins-pompiers de Marseille (BMP). La ville estime que ces fonds, issus d'une taxe incendie sur les sociétés d'assurance, doivent être répartis entre les deux corps de pompiers. « C'est de l'argent qui serait pris sur notre budget, alors que les marins-pompiers sont en sur­effectif », proteste Robert Schifano, chargé des volontaires à l'union départementale des sapeurs. Actuellement, le BMP compte 2 400 pompiers pour un budget de près de 90 millions d'euros et plus de 110 000 interventions par an. Le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis), lui, compte 5 600 hommes (dont 4 500 volon­taires) pour un budget de 145 millions et plus de 110 000 interventions par an. F. L.