VIDEO. Aix-en-Provence : « C’est pas parce que c’est Zidane qu’on pouvait pas le battre », on a assisté à la Z5 Cup avec Zizou

ZZ FOREVER Zinédine Zidane a rechaussé les crampons ce dimanche pour son anniversaire à l’occasion d’un tournoi international de foot à cinq

Mathilde Ceilles

— 

Zinedine Zidane et sa famille participaient à un tournoi de foot à 5 à Aix-en-Provence
Zinedine Zidane et sa famille participaient à un tournoi de foot à 5 à Aix-en-Provence — Mathilde Ceilles / 20 Minutes
  • Ce dimanche, Zinedine Zidane participait à un tournoi international de foot à cinq.
  • L’occasion de voir la légende du foot rechausser les crampons.

« Il a chaud, le pauvre, il a le crâne luisant comme la Coupe du monde ». Cette Coupe du monde qu’il a soulevée après un France-Brésil mémorable, un certain 12 juillet 1998. Vingt ans plus tard, Zizou est toujours là, sur le terrain, avenue du 12-juillet-1998 justement, en ce jour de France-Brésil, version féminine cette fois. Ce dimanche, jour de son 47e anniversaire, Zinédine Zidane a décidé non pas de souffler ses bougies, mais de rechausser temporairement les crampons, sous le soleil de plomb d' Aix-en-Provence. Direction : son complexe de foot à 5, le Z5 d’Aix, pour la Z5 Cup.

Le principe est simple : plusieurs équipes s’affrontent dans ce tournoi international de foot à 5. Le vainqueur affronte Zinédine Zidane, ses fils et ses neveux, sur la pelouse d’Aix, devant des centaines de fans de Zizou. Pas de quoi impressionner Kenza Abidi du haut de ses 17 ans. La jeune joueuse originaire de Sarcelles appartient à l’équipe féminine vainqueur du tournoi, qui s’est donc retrouvée à titiller la balle contre Zinédine, Luca, Théo et les autres. Et à peine le coup d’envoi sifflé, l’adolescente ose et réussit à faire un petit pont à la légende du foot, sous les applaudissements des spectateurs, surpris par son culot.

« J’ai quand même mis mon petit pont »

« Je l’avais annoncé avant le match, je voulais tenter le petit pont, sourit-elle, pas peu fière. J’ai tenté et c’est passé. Après, il est venu me voir plusieurs fois pendant le match, en rigolant, en disant qu’il allait se venger. Ça se voit qu’il est au-dessus de nous, largement. Il y a ses fils, ils se connaissent, je pense qu’ils jouent souvent ensemble et ils ont des automatismes. Mais malgré ça, j’ai quand même mis mon petit pont, et je me suis régalée ! »

Pour le match contre les garçons, les deux équipes en finale ont décidé de disputer une mi-temps chacun contre la famille Zidane, qui a gagné la rencontre. « Zidane, il est comme moi, il vient de Castellane, et franchement, c’est un rêve d’enfant de l’affronter, un rêve pour tous les enfants de Marseille, pour les enfants du monde entier », confie Hakim. « Mais quand on est rentré, on n’avait pas de pression, ce n’est pas parce que c’est Zidane qu’on n’aurait pas pu le battre », chambre Nakim.

« Zizou, tu peux faire ta roulette ? »

Entre deux matchs, Zinédine Zidane, très décontracté, prend le temps pour les autographes et les selfies. « Zizou, Zizou, tu peux faire ta roulette ? », lance un enfant sur le bord du terrain. « Je vais essayer ! » répond la star, tout sourire. Un souhait exaucé quelques minutes plus tard devant un public ébahi.

« S’il me touche, je peux mourir tranquille, confie Kahen, 28 ans, dans les tribunes. J’ai même laissé mon bébé de neuf mois en plein soleil pour avoir une photo. Il est si beau, je suis marié, mais je l’aime et je veux me marier avec lui ! » « Il est encore toujours aussi bon, s’étonne Romain. C’est toujours un phénomène, et il reste simple, humble, un vrai exemple dans le football. »

Zizou à fond derrière les Bleues

« C’est vraiment un après-midi réussi, tout le monde a pris du plaisir, et il y avait du très bon niveau en face de nous, se réjouit Driss Zidane, sur le terrain au côté de son oncle. Dans la famille, on joue tous avec la même philosophie, on joue en passes, et c’est cool de voir les gens contents. »

A la fin de la rencontre, les premiers mots de Zizou sont… pour les Bleues, avant le choc contre le Brésil. « Ce soir, on va les supporter à fond, et tout le mal qu’on leur souhaite, c’est de passer ce tour, qu’elles aillent le plus loin pour qu’elles puissent garder, comme on dit, la coupe à la maison ! » Allez les filles, pour l’anniversaire de Zizou, ce serait un sacré cadeau…