Municipales à Marseille: Vassal largement devant Mélenchon et Castaner, propreté et sécurité priorités des habitants selon un sondage

SONDAGE Selon une enquête Elabe, la propreté et la sécurité sont prioritaires pour les électeurs en vue des municipales, bien avant la fiscalité locale. Et Martine Vassal (LR) devance largement Jean-Luc Mélenchon dans les intentions de vote...

Caroline Delabroy

— 

Illustration de poubelle, ici à Marseille. Des cartons y sont déposés, alors qu'une borne de recyclage est toute proche.
Illustration de poubelle, ici à Marseille. Des cartons y sont déposés, alors qu'une borne de recyclage est toute proche. — Jean Saint-Marc / 20 Minutes
  • Selon un sondage Elabe, la propreté est la priorité numéro 1 des Marseillais, à 18 mois des élections municipales, devant la sécurité.
  • Ces deux thématiques sont largement devant les autre sujets, qu'il s'agisse de transport, de fiscalité ou d'installations sportives.
  • Martine Vassal est largement en tête des intentions de vote, loin devant Mélenchon ou Castaner.

Plus qu’une piqûre de rappel, une feuille de route. A deux ans des élections municipales, les Marseillais affirment sans détour leurs attentes. Et placent la propreté de la ville et la sécurité en tête des priorités d’action pour le prochain maire de Marseille. Selon les résultats d’un sondage Elabe pour La Tribune et Europe 1, paru vendredi, l’entretien de la ville est en effet une priorité pour 69 % des habitants (30 % en font même leur sujet numéro un), et la sécurité pour 56 % d’entre eux. Bonnes dernières, les installations sportives ne représentent un thème prioritaire que pour 8 % des sondés, comme si les Marseillais s’habituaient davantage au manque patent de piscines qu’aux déchets volants.

La propreté, thème dominant à tous les âges

« Il est un peu étonnant que le sujet des transports ne soit pas plus haut, ni la fiscalité locale, relève Bernard Sananès, président de l’institut Elabe. On voit bien que ces deux thèmes de la propreté et de la sécurité dominent pleinement, et ce dans toutes les tranches d’âge. » Avec quelques nuances cependant.

Assez logiquement, les parents (30-44 ans) font de la propreté leur souci numéro un (67 %), mais ont des attentes à égalité (47 %) sur la sécurité et l’éducation. Chez les cadres, l’éducation (44 %) se place avant la sécurité (35 %). Dans les quartiers nord, les habitants placent la sécurité au cœur de leurs préoccupations : le sujet arrive en tête pour 69 % d’entre eux, devant cette fois la propreté (qui cumule quand même 61 % des attentes).

Martine Vassal en tête

« Les thématiques sondées relèvent de l’action municipale », rappelle Bernard Sananès quand on s’étonne de l’absence de l’emploi ou de l’économie parmi les thèmes soumis aux Marseillais. Des Marseillais qui n’hésiteraient par ailleurs pas à placer une femme à la tête de la seconde ville de France.

A en croire le sondage, ils sont 55 % à penser que Martine Vassal (LR) ferait un bon maire de Marseille. Si l’élection devait avoir lieu aujourd’hui, elle serait même créditée de 34 % des intentions de vote dès le premier tour, devançant nettement Jean-Luc Mélenchon (19 %), Christophe Castaner (14 %) et Samia Ghali (14,5 %).

Le sondage a été réalisé du 6 au 12 septembre 2018 sur un échantillon de 1 001 personnes représentatifs des résidents de Marseille âgés de 18 ans et plus.