Marseille: Un TGV déraille à faible vitesse, le trafic perturbé encore samedi

TRANSPORTS Le train a fait une « sortie de voie » juste avant de rentrer dans la gare, aucun passager n’a été blessé…

L.Br et L.Gam avec AFP

— 

La gare de Marseille Saint-Charles, le 9 avril 2018.
La gare de Marseille Saint-Charles, le 9 avril 2018. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

L’incident s’est produit en fin d’après-midi. Ce vendredi, un TGV circulant entre Paris et Marseille est « sorti de la voie » peu avant son arrivée en gare Saint-Charles, vers 18 heures. Il n’y a aucun blessé, a indiqué un porte-parole de la SNCF. Le trafic au départ et à l'arrivée de la gare de Marseille Saint-Charles restera perturbé samedi.

Un journaliste de 20 Minutes, présent à bord, raconte ce qu’il a ressenti : « J’étais dans la voiture 6 et c’est celle avant moi qui a déraillé a priori. Le train, qui était en deux parties, était sur le point d’entrer à quai. Il restait peu de monde à bord, beaucoup étaient descendus à Aix. Ça a basculé à droite, à gauche pendant une trentaine de secondes, avec de grands bruits métalliques. Les valises se sont renversées », explique-t-il. « On s’est tous cramponnés mais on n’allait vraiment pas vite. Quand ça s’est arrêté, j’ai avancé dans les wagons et je suis sorti par une porte qui avait été ouverte. En quittant le quai, j’ai vu deux wagons qui partaient sur le côté comme un petit accordéon, mais ils n’étaient pas renversés ».

Aucun blessé à déplorer

La raison du déraillement n’était pas encore connue en début de soirée. Comme lors de tout incident de ce type, une enquête interne sera diligentée, a-t-on précisé à la SNCF. « Il n’y a aucun blessé, ni parmi les 350 voyageurs, ni parmi les agents à bord », a précisé le porte-parole. Les voyageurs étaient peu avant 20 heures « en cours d’évacuation » vers la gare, qui « n’a jamais été fermée ».

Interrogés par l’AFP, les marins-pompiers de Marseille ont confirmé qu’aucun blessé n’était à déplorer.

Le trafic « pourrait reprendre dans la soirée, sur la moitié des voies de la gare » de Marseille, a ajouté le porte-parole de la SNCF, avec l’objectif de faire circuler « deux trains sur trois ». Dans un tweet, la SNCF a précisé que les trains « ne sont plus retenus ni à Lyon, ni à Paris ». « Si besoin, nos clients peuvent reporter sans frais leur voyage », a ajouté la compagnie.