Bouches-du-Rhône: Un ancien député PS soupçonné d'avoir «offert» des mini-croisières à ses électeurs

JUSTICE Henri Jibrayel, ancien député PS du 4e arrondissement de Marseille, est poursuivi pour « abus de confiance » et « prise illégale d’intérêts »…

Alexandra Segond

— 

Le socialiste Henri Jibrayel, lors d'une conférence de presse en 2012.
Le socialiste Henri Jibrayel, lors d'une conférence de presse en 2012. — p. magnien / 20 minutes

Les affaires remontent à mai 2011 et juin 2012, quand trois associations finançaient des mini-croisières « pour les petits vieux » des quartiers Nord de Marseille. Or, ces mêmes associations étaient contrôlées par un certain Henri Jibrayel… alors député PS de la circonscription. France Bleu Provence rapporte que l’élu vient d’être renvoyé devant la justice. Il est poursuivi pour « abus de confiance » et « prise illégale d’intérêts »

Une enquête avait été ouverte en 2011, se basant sur des lettres anonymes. Ces dernières auraient révélé « un système visant à détourner des subventions, via des associations de quartier […], dans le but de financer des opérations à visée électorale », selon les juges d’instruction.

Des factures de 31.650 et 38.520 euros

Par ailleurs, Henri Jibrayel se voit reprocher d’avoir « œuvré » au versement de subventions à ces associations par le Conseil général. Ainsi, une des assistantes parlementaires de Henri Jibrayel aurait conseillé à une responsable de copropriété de fonder une association et de solliciter ensuite des subventions pour faire goudronner l’intérieur de la cour de la copropriété.

Les factures des croisières s’élèvent à 31.650 et 38.520 euros. L’ancien député nie fermement avoir organisé et financé ces croisières. Henri Jibrayel a été mis en examen en décembre 2014 et a l’intention de plaider sa relaxe.

>> A lire aussi : Le député Jibrayel (PS) mis en examen dans une affaire de clientélisme présumé à Marseille