Marseille: Le tout premier coffee-shop vient d'ouvrir ses portes

CONSOMMATION Depuis près de dix jours, le boulevard Baille abrite la première boutique officielle de la cité phocéenne, en plein débat sur la légalisation du cannabis...

Alexandra Segond

— 

French Kiff est le premier coffee-shop officiel de Marseille (illustration).
French Kiff est le premier coffee-shop officiel de Marseille (illustration). — ALLILI MOURAD/SIPA

Quand le cannabis joue sur le flou juridique. A Marseille, un coffee-shop a ouvert ses portes le 2 juillet dernier rue Fernand Pauriol, dans le 5ème arrondissement, rapporte France-Bleu.

Premier du genre, « French Kiff » vend des produits bio à base de cannabidiol, connue aussi sous l’acronyme CBD, une substance proche de celle du cannabis. La THC possèderait entre autres des vertus relaxantes, décontractantes et antidouleur.

Déjà plusieurs mises en examen en France

Tisanes, huile, herbe à fumer bien entendu, bientôt gourmandises ou produits de bien-être : tout ce qui est vendu à French Kiff contient une faible teneur (moins de 0,2 %) en tétrahydrocannabinol (THC), la molécule responsable des effets psychotropes du cannabis. La législation française n’interdit pas en effet la vente de produits contenant ce niveau de THC… pour le plus grand bonheur des coffee-shops qui fleurissent un peu partout en France.

« Nous vérifions tous nos produits dans des laboratoires pour ne pas mettre un produit illégal sur le marché. Même en cas de contrôle de police, on a toutes les factures et analyses pour un produit qui est garanti fiable », assure Medhi Arres, le gérant de French Kiff. Les amateurs de cannabidiol ne doivent pas se réjouir trop vite non plus : plusieurs gérants de coffee-shops, dont quatre à Paris, ont été mis en examen pour « infraction à la législation sur les stupéfiants ».

>> A lire aussi : A peine ouvert, le coffee shop se voit contraint de fermer

>> A lire aussi : Cannabis: Trois personnes arrêtées après des perquisitions dans des «coffee shop» parisiens