Marseille: «Absence de stratégie», «opacité comptable»... Un rapport au vitriol épingle la gestion de l'hôpital public

HÔPITAL La chambre régionale des comptes dresse un tableau plus que sombre sur la gestion du troisième hôpital de France…

M.C. avec AFP

— 

Le "pavillon jaune" de La Timone.
Le "pavillon jaune" de La Timone. — Lisa Ricciotti

Les termes sont forts, et le tableau dressé plus que sombre. Le dernier rapport de la chambre régionale des comptes de Paca​ publié ce lundi épingle « la gestion défaillante » de l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), troisième hôpital public de France après Paris et Lyon. Le document de 237 pages portant sur la période 2009-2016 évoque tour à un « pilotage à vue », une « opacité comptable » ou encore une « absence de stratégie ».

Le rapport regrette également que « les insuffisances dénoncées à maintes reprises dans plusieurs rapports » précédents et « les nombreuses recommandations faites dans le passé (aient) été peu suivies ».

Pour sortir de la crise, l’AP-HM mise actuellement sur un « plan de modernisation » de 300 millions d’euros, dont elle espère voir 50 % financés par l’Etat. Mais les syndicats craignent des conséquences sur l’emploi, avec l’évocation de 800 à 1.000 postes supprimés en contrepartie, dont 300 à 400 parmi le personnel soignant.

>> A lire aussi : Marseille: Personnels supprimés, fuite des médecins, pénurie de pansements… L’hôpital est en crise, quelles conséquences pour les patients?