Comité d'accueil en Corse pour Alliot-Marie

- ©2008 20 minutes

— 

Premier jour de visite en Corse mouvementé pour la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie. Des militants du Comité anti-répression (CAR) ont manifesté à proximité de l'aéroport où la ministre a atterri. Le CAR avait demandé fin mars à être reçu au palais de l'Elysée ou au ministère de la Justice. Il réclame le rapprochement de leurs familles en Corse des nationalistes incarcérés sur le continent. Selon le comité, il y aurait « une cinquantaine de prisonniers politiques corses incarcérés ». La ministre qui devrait se rendre aujourd'hui à Ajaccio, a par ailleurs affirmé à son arrivée vouloir « s'investir dans tous les dossiers corses ».