Arles: Des étudiants nommés aux Oscars avec leur projet de fin d'études

OSCARS Vincent, Victor, Théophile, Florian, Lucas et Gabriel se retrouvent en compétition aux Oscars avec leur «Garden Party»...

Mathilde Ceilles

— 

Le film n'est autre que leur projet de fin d'études.
Le film n'est autre que leur projet de fin d'études. — Benoit Berthe Siward
  • Des étudiants d’une école d’Arles ont produit un film d’animation dans le cadre de leurs études.
  • Ce film les a amenés jusqu’aux Oscars.
  • Ils sont nommés dans la catégorie meilleur court métrage d’animation.

De l’autre côté du combiné, les cornflakes craquent. C’est le matin à Los Angeles, et l’heure du petit-déjeuner pour Vincent, Victor, Théophile, Florian, Lucas et Gabriel. Les voix sont détendues. Pourtant, la vie de ses six garçons pourrait bientôt basculer, eux qui étaient, il n’y a pas si longtemps, de simples étudiants, copains de promotion de l’école Mopa, une école d’animation située à Arles dans les Bouches-du-Rhône.

>> A lire aussi : VIDEO. Oscars 2018: On décerne les prix avant la cérémonie! (Comme ça on peut se coucher tôt)

Avec leur premier film en commun, un projet de fin d’études obligatoire pour tous les étudiants de l’école à la fin du cursus, les anciens colocataires se retrouvent tout simplement… nommés aux Oscars, dans la catégorie meilleur court métrage d'animation.

De Nashville à Los Angeles

Avant de débarquer à Los Angeles, les grenouilles de leur « Garden Party » ont conduit les six potes, quatre Provençaux et deux Nordistes, au festival de Nashville, où la petite bande a remporté le Grand Prix du Jury. De quoi être éligible aux Oscars. S’ensuivent plusieurs écrémages, face à des concurrents du monde entier, pour apprendre, finalement, que leur film était nommé aux Oscars.

>> A lire aussi : VIDEO. Qui est Timothée Chalamet, l'acteur franco-américain nommé aux Oscars pour «Call me by your name»

A quelques heures de la cérémonie, qui a lieu ce dimanche, le temps est à l’organisation et aux derniers réglages. Il faut déjà récolter, via un financement participatif, les fonds nécessaires pour les voyages et autres dépenses nécessaires sur place.

Manger une salade avec Spielberg

« Pour le costume de cérémonie, il y a un dress code assez exigeant, s’amuse Victor. Pas de costard, mais des smokings noirs, avec col brillant et nœud papillon. Je ne te raconte pas la galère, mais on a trouvé une marque qui a accepté d’habiller des enfants de 24 ans. » Et d’ajouter dans un sourire : « Le discours aussi, c’est un peu chaud, il doit durer 45 secondes, donc on ne va pas remercier les papas et les mamans des six, on les remercie tout de suite ! »

>> A lire aussi : VIDEO. César 2018: Qui va gagner? Qui devrait gagner? On vous dit tout

Quelle que soit l’issue de cette compétition, la bande de potes est aux anges. « Avant les Oscars, il y a un lunch avec tous les nominés, se souvient Victor. C’est super sympa. Steven Spielberg et Xavier Dolan sont là, et vous mangez une salade avec eux, vous leur serrez la main. C’est magique ! Après, il y a une grande photo de classe, mais rien à voir avec celle en CE1 ! »

Les jeunes réalisateurs espèrent que les nombreuses rencontres faites grâce aux Oscars, et la reconnaissance de leur travail par cette nomination, les aideront dans leur jeune carrière.

« Cette nomination est très encourageante, poursuit Vincent. On voulait prouver que des étudiants peuvent sortir un film avec une qualité professionnelle, mais on ne pensait pas aller aussi loin. C’est l’occasion de sauter des marches. On a plein de projets en tête, mais toujours en gardant notre groupe. » Les six amis ont en effet fondé le collectif Illogic pour de nouvelles aventures ensemble, et multiplient les rendez-vous aux Etats-Unis pour faire connaître leur film.