Ils protestent contre les réformes imposées

Amandine Rancoule - ©2008 20 minutes

— 

Les agents marseillais des impôts et du Trésor appellent à un rassemblement demain matin devant la Trésorerie générale pour dénoncer les réformes, notamment celle qui prévoit de fusionner leurs deux services. « Ces mesures vont casser le service public de proximité. Par exemple à La Ciotat ou à Aubagne, l'enregistrement pour les droits de succession se fait désormais à Marseille dans le 12e arrondissement, et non plus dans ces villes. Les personnes âgées doivent souvent prendre un taxi pour venir », explique Frédéric Larrivée, secrétaire CGT Trésor du département.

Selon le syndicat, ces fusions impôts-Trésor sont la conséquence de suppressions d'emplois aux impôts (dix-huit depuis le début de l'année à Marseille). « Comme il y a moins d'agents, la fréquentation des contribuables au guichet a augmenté. On ne peut plus prendre le temps de faire un suivi personnalisé. Les conditions de travail se dégradent et la qualité du service public est médiocre », estime Philippe Laget, secrétaire CGT impôts de la ville. A Marseille, l'administration des finances comprend six centres d'impôts et dix Trésoreries, pour plus de 260 000 personnes imposées.