Marseille: Un seul abonnement pour tous les déplacements dans la métropole ... Le pass intégral, comment ça marche?

TRANSPORT Ce jeudi, pour la première fois, les habitants des Bouches-du-Rhône pourront circuler en transport en commun avec un seul et même abonnement... 

Mathilde Ceilles

— 

Illustration d'un bus de la RTM à Marseille.
Illustration d'un bus de la RTM à Marseille. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
  • A partir de jeudi, un pass unique permettra de circuler dans toute la Métropole Aix-Marseille Provence.
  • Ce pass coûte 73 euros.

On en parle depuis une quinzaine d’années. À partir de ce jeudi, pour la première fois en région Paca, un seul et même abonnement permettra de réaliser un trajet en transport en commun dans toute la métropole Aix-Marseille Provence. Comment ? Combien ? Où ça ? Éclairage sur ce tout nouveau dispositif, baptisé « Pass intégral ».

>> A lire aussi : Transport: Bientôt un pass unique entre Aix-en-Provence et Marseille?

C’est quoi ?

Le pass intégral est un dispositif lancé par la région Paca et la métropole Aix-Marseille Provence. Le principe consiste en un abonnement unique entre tous les modes de transport sur l’ensemble de ce territoire, sur un même support. Les déplacements sur ces différents réseaux de transport seront illimités.

« Nous ciblons deux catégories de personnes, explique Jean-Pierre Serrus, vice-président chargé des Transports à la métropole Aix-Marseille-Provence. Nous visons à la fois ceux qui utilisent déjà aujourd’hui les transports en commun, mais aussi des personnes qui pourraient abandonner leurs voitures au profit de ces modes de transport. » « Marseille est la ville la plus polluée de France, abonde Renaud Muselier, il y a urgence à agir. » La région Paca et la Métropole espèrent ainsi séduire 1.200 nouveaux utilisateurs d’ici la fin 2018 avec ce Pass intégral. Le président de la région Paca a assuré que la Métropole de Nice adoptera ce pass d’ici fin 2018, avant que ce même pass débarque à Toulon en 2019.

>> A lire aussi : Transports: MyMoov, la solution pour mieux informer les voyageurs

Ça fonctionnera où ?

Le pass intégral permettra de circuler  sur tous les réseaux interurbains, comme les lignes TER reliant les communes de la Métropole, les Cartreize couvrant également cette zone, le réseau du Pays d'Aix Mobilité ou encore les navettes aéroport. Il permet également d’emprunter les transports en commun de l’ensemble des réseaux urbains de la Métropole, de la RTM marseillaise aux bus de la Côte Bleue, en passant par le réseau Ulysse de Martigues et Istres, ou encore Aix en bus.

Ce pass donne également accès au ferry-boat, aux navettes maritimes marseillaises vers l’Estaque, la Pointe Rouge et les Goudes ainsi que la Navette Ulysse Nauti’bus. Il donne également accès aux parkings relais de Marseille et d’Aix-en-Provence, ainsi qu’aux vélos en libre-service à Marseille et aux parcs à vélo des gares TER et de Pays d’Aix Mobilité.

>> A lire aussi : Marseille: Calanques et eaux turquoises... Le magnifique TER de la Côte Bleue sauvé par les millions de l'Etat

Combien ça coûte ?

Pour le moment, le pass prendra la forme d’un abonnement mensuel d’une valeur de 73 euros, dont la moitié peut être prise en charge par l’employeur. Un tarif unique relativement élevé que déplore Stéphane Coppey de l’association NOSTERPACA. « Nous souhaiterions une gamme tarifaire adaptée, avec des tarifs accessibles à certaines catégories de population », explique-t-il.

« Un Aixois qui travaillerait à Marseille et s’y rendrait en transports en commun fera déjà une économie de 15 euros, et les gains peuvent atteindre 40 euros », affirme Jean-Pierre Serrus en guise de réponse. « Entre prendre la voiture ou payer 73 euros, faites le calcul », abonde Renaud Muselier. En fonction du succès de ce pass, les élus pourraient lancer des tarifs spécifiques. Une tarification à destination des jeunes et des touristes est d’ores et déjà dans les tiroirs. En septembre prochain, le pass intégral pourra être pris sur la base d’un abonnement annuel, à raison de 68 euros par mois, dont un mois offert.

>> A lire aussi : INFOGRAPHIE. Marseille: Pourquoi fraude-t-on toujours autant dans les transports?

Comment s’abonner ?

L’abonnement est d’ores et déjà en vente et est enregistré sur l’un des titres de transport des différents réseaux du secteur (une carte Zou ! de la SNCF ou un Transpass de la RTM par exemple). Si vous possédez cette carte, il faut se rendre dans l’une des agences métropolitaines, à savoir les gares routières de Marseille Saint-Charles, Aix-en-Provence, Aubagne, La Ciotat et Vitrolles, l’agence commerciale Ulysse à Martigues et Miramas ainsi que le futur pôle d’échange multimodal d’Istres.

Le pass est également en vente auprès des dépositaires Cartreize et RTM, des distributeurs RTM et sur 23 points de vente SNCF. Ceux qui n’ont pas encore de carte de transport doivent créer une carte dans ces mêmes points de vente avant de pouvoir bénéficier de leur abonnement. « D’ici la fin de l’année, nous lancerons un support unique, portant le nom que porteront tous les réseaux de transports de la métropole », annonce Jean-Pierre Serrus.