Marseille: Un gendarme se suicide avec son arme lors d'une séance de tir

DECES Le désespéré a laissé un texte ne laissant pas de doutes quant à son intention...

G. N. avec AFP
— 
Un véhicule de police. (Illustration)
Un véhicule de police. (Illustration) — Olivier Aballain / 20 Minutes

Un gendarme s’est suicidé lundi en retournant son arme contre lui lors d’une séance de tir à Marseille, a-t-on appris vendredi auprès du procureur de la République de Marseille. Le militaire de 44 ans suivait une séance d’instruction avec des collègues lorsqu’il s’est tué, a ajouté le procureur de la République Xavier Tarabeux, confirmant une information de la Provence.

>> A lire aussi : Un gendarme se suicide dans la cour de sa caserne en Ardèche

« Il a laissé un écrit qui ne laisse aucun doute sur les motivations personnelles de son geste », a ajouté le procureur. Jointe par l’AFP, la direction de la gendarmerie en Provence-Alpes-Côte d’Azur n’a pas souhaité commenter l’information rappelant qu’une enquête judiciaire était en cours pour déterminer les circonstances du suicide.