Marseille: Un homme tué par balles au pied d'un immeuble

MARSEILLE Il s’agit du troisième homicide par balles depuis le début de l’année...

20 Minutes avec AFP

— 

Un véhicule de police. (Illustration)

Un véhicule de police. (Illustration) — Olivier Aballain / 20 Minutes

Un homme de 30 ans a été tué par balles mardi soir à Marseille, au pied d’un immeuble de la cité Campagne-Larousse (14e arrondissement), a-t-on appris auprès de la police.  Une trentaine de coups de feu ont été tirés, une dizaine l'ont touché, précise une source policière à 20 Minutes.

>> A lire aussi : Marseille: Un mineur de 17 ans tué par balle dans un possible règlement de comptes

L’homme, né en 1987, se trouvait sur le boulevard Larousse vers 23 h lorsqu’il a été la cible de tirs et est décédé sur place, a ajouté une source policière, confirmant une information de La Provence.

Les policiers ont retrouvé sur la scène du crime 29 douilles de calibre 9 mm, et le corps en partie calciné, a précisé à l’AFP le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux.

Troisième homicide par balles depuis le début de l’année

La victime était connue des services de police pour des faits remontant à cinq ans et concernant des infractions à la législation sur les stupéfiants. « Bien que le mode opératoire laisse penser à un règlement de comptes, il est trop tôt pour l’établir », a expliqué à l’AFP le procureur de la République de Marseille.

Il s’agit du troisième homicide par balles depuis le début de l’année. Le 11 janvier, une fusillade à la Kalachnikov dans le quartier animé de La Plaine avait tué un homme de 25 ans qui circulait en voiture et blessé gravement son passager. Trois jours plus tard, un jeune homme de 17 ans avait été tué dans un appartement qu’il squattait avec des amis. Ce dernier homicide n’avait pas été considéré comme un règlement de comptes par la préfecture de police.

En 2017, 14 personnes avaient été tuées dans des règlements de compte dans les Bouches-du-Rhône selon la préfecture de police, deux fois moins qu’en 2016.