VIDEO. Marseille: Mélenchon, futur maire? «C'est moi qui décide, et personne ne peut me tordre le bras»

POLITIQUE Deux ans avant les élections municipales, le député des Bouches-du-Rhône a remobilisé ses troupes, en concluant sur la perspective des municipales…

Mathilde Ceilles
Jean-Luc Mélenchon  durant sa cérémonie des voeux à Marseille
Jean-Luc Mélenchon durant sa cérémonie des voeux à Marseille — B. Horvat / AFP
  • Jean-Luc Mélenchon a présenté ses vœux aux militants marseillais.
  • Il a assuré que le mouvement préparait d’ores et déjà les élections municipales à Marseille.
  • Il a également évoqué une éventuelle candidature à la mairie.

Ce n’est que pour 2018, mais, devant de nombreux militants marseillais venus l’écouter à l’occasion d’une cérémonie des vœux, le député de la deuxième circonscription des Bouches-du-Rhône et chef de file de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a assuré que ses équipes et lui-même préparaient d’ores et déjà les élections municipales à Marseille.


Pour rappel, interrogé sur le plateau de Salut les Terriens sur une éventuelle candidature du chef de file LREM à la mairie de Marseille, le secrétaire d’Etat Christophe Castaner a répondu « Marseille ne se refuse pas » avant d’ajouter que ce n’était pas d’actualité.


Devant ses militants, Jean-Luc Mélenchon a répondu aux rumeurs le disant lui aussi candidat à la mairie de Marseille. « Les grenouilles de droite cherchent un roi. Le dernier dont on parle c’est Monsieur Castaner. Et on vient me voir tous les jours [pour savoir s’il est candidat, ndlr]. Alors ? Alors rien du tout, c’est moi qui décide, et personne ne peut me tordre le bras ».

« Des listes insoumises dans tous les quartiers »

Et d’assurer : « Il faut d’abord un programme. La première question, c’est qui va faire les listes […]. On est en train de le faire. A Marseille, il y aura des listes insoumises dans tous les quartiers, dans tous les arrondissements. C’est ce travail qu’on est en train de faire. »

Après avoir balayé les grands sujets qui ont fait l’actualité récente, vanté les mérites de plusieurs lanceurs d’alerte et appeler à la mobilisation, le député s’est adressé à ses militants marseillais, dans cette perspective de candidature aux élections municipales. « Vous avez le droit et le devoir de gagner vos galons. » Jean-Luc Mélenchon a ainsi félicité les militants pour des actions menées localement, notamment lors de la mobilisation en faveur des migrants abrités à l'église Saint-Férréol.


Autre fait à noter : parmi les quelques tacles glissés au cours du discours, outre quelques invectives à Emmanuel Macron, le chef de file de la France insoumise n’a pas manqué d’envoyer une pique à Christophe Castaner, sur la thématique du « qui est l’homme politique marseillais ». Ou, plus précisément : « il paraît que Monsieur Castaner est plus souvent à Marseille que moi. Et bien, j’y suis 3 jours par semaine tout en étant président de groupe, il n’a donc plus qu’à gouverner depuis Marseille. Ou il vaudrait mieux qu’il ne gouverne pas, vu ce qu’ils font ! » Hasard d’agenda ou non ? Le jour exact, à la même heure que les vœux de Jean-Luc Mélenchon, Christophe Castaner venait inaugurer la permanence de la députée Alexandra Louis, élue des quartiers Nord…