Les Mariani condamnés, les autres acquittés

PROCES Mis en cause dans l'assassinat de Nicolas Montigny...

Avec agence

— 

Jacques Mariani et Joseph Menconi, 40 ans, principaux accusés dans un double assassinat en Corse en 2001, ont été acquittés lundi soir par la cour d'assises du Val-de-Marne, comme leurs trois co-accusés dans ce dossier dépaysé à Créteil.
Jacques Mariani et Joseph Menconi, 40 ans, principaux accusés dans un double assassinat en Corse en 2001, ont été acquittés lundi soir par la cour d'assises du Val-de-Marne, comme leurs trois co-accusés dans ce dossier dépaysé à Créteil. — Benoît Peyrucq AFP/Archives

Le verdict de la cour d’assises d’Aix-en-Provence dans le procès Montigny est tombé jeudi peu avant 22h. Jacques et Francis Mariani ont été respectivement condamnés à quinze et sept ans d'emprisonnement pour leur participation à l'assassinat en 2001 d'un nationaliste corse, Nicolas Montigny, tandis que les quatre autres accusés de ce dossier ont été acquittés.

Francis Mariani, absent

L’un des six accusés n’était pas là pour entendre la sentence. Francis Mariani, considéré par la police comme l’un des membres influents du gang bastiais la Brise de mer, ne s’est pas présenté au tribunal.
Accusé d’association de malfaiteurs dans ce dossier, l’homme aurait raté jeudi matin son avion au départ de la Corse où il était rentré mercredi soir, selon l’un de ses avocats, Pierre Bruno.

A la reprise des débats dans l’après-midi, ce dernier a affirmé ne pas avoir d’autres nouvelles de son client. La cour a alors décidé de le juger par défaut. Le ministère public avait requis un mandat d’arrêt et huit à dix ans de prison à son encontre, l’accusant d’avoir été «le patron» de «l’opération d’élimination» de Nicolas Montigny. Les six accusés étaient jugés depuis trois semaines pour avoir participé directement ou indirectement à l’assassinat de Nicolas Montigny, tué de onze balles de pistolet automatique en septembre 2001 dans un cybercafé de Bastia.