20 Minutes : Actualités et infos en direct
FAITS DIVERSDémantèlement d’un important trafic de voitures volées près de Marseille

Marseillle: Démantèlement d'un trafic de voitures volées entre la France et la Pologne

FAITS DIVERSLe préjudice est estimé à plus de 16 millions d’euros…
Plusieurs voitures de luxe ont été saisies
Plusieurs voitures de luxe ont été saisies - Mathilde Ceilles et Police Nationale
Mathilde Ceilles

Mathilde Ceilles

C’est un trafic international très bien organisé qu’a démantelé la direction départementale de la sécurité des Bouches-du-Rhône. A sa tête, un homme originaire du département entre 38 et 40 ans. Ce quadragénaire, qualifié de « voyou de haut vol » par le directeur départemental de la DDSP13 Jean-Marie Salanova, était recherché par la police pour des multiples méfaits, notamment liés au trafic de stupéfiant. Le délinquant et son lieutenant chapeautaient un important réseau de trafic de voitures volées sur lequel les services de police enquêtaient depuis huit mois.

Pour commettre les méfaits, ils faisaient appel à des gens du voyage basés à Lambesc, dans les Bouches-du-Rhône. Ces derniers volaient environ 40 véhicules par mois, essentiellement des véhicules de luxe, majoritairement dans le département. Puis, des casses automobiles du pourtour de l’ étang de Berre permettaient le démantèlement du véhicule en pièces détachées, voire le reconditionnement et/ou le maquillage du véhicule.

Une vingtaine de personnes interpellées

Ces voitures et leurs pièces détachées étaient ensuite transportées dans des semi-remorques fermées par des chauffeurs polonais vers la Pologne, où la marchandise était ensuite revendue. Le même réseau avait mis en place un système d’escroquerie à l’assurance sur certains véhicules. Les voitures étaient déclarées volées que lors du passage à la frontière afin de percevoir la prime à l’assurance.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Ce mercredi, vers 17 heures, un coup de filet orchestré par les enquêteurs a permis d’interpeller 21 personnes en flagrant délit dans sept casses différentes, dont les propriétaires des casses, le cerveau du système et son lieutenant, ainsi que les chauffeurs polonais. A ce jour, 14 personnes ont été écrouées. La police a également procédé à la saisie de 23 véhicules de haut de gamme, dont une Porsche et une Rolls-Royce. Des armes ont également été retrouvées.

Un préjudice à plus de 16 millions d'euros

Les enquêteurs ont également retrouvé des téléphones portables et 40.000 euros en numéraire. Mais le préjudice est estimé à plus de 16 millions d’euros. Une somme qui a visiblement été blanchie par différents modes opératoires, dont de l’investissement immobilier, et que la police cherche à intercepter.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Ce trafic était en vigueur depuis trois ans. Une information judiciaire a été ouverte après qu’une patrouille a surpris un groupe de nomade de Lambesc sur le point de livrer 16 véhicules volés. Le démantèlement de ce réseau a nécessité la mobilisation de 200 policiers, dont 150 de la sûreté départementale, ainsi que des drones, des chiens, des policiers spécialisés dans l’escroquerie financière et des spécialistes de l’assurance.

Sujets liés