Marseille: La nouvelle «astuce» pour se garer? Une fausse carte d'invalidité

INCIVILITE Les fausses cartes d’invalidité fleurissent, à Marseille…

J.S.-M.

— 

Des places réservées aux handicapés (illustration)
Des places réservées aux handicapés (illustration) — N. Messyasz / SIPA
  • Un «trafic» de fausses cartes d'invalidité enfle, à Marseille, selon «La Provence».
  • Cette triste pratique n'a rien de nouveau, selon les associations d'handicapés.

Au royaume de la double file, les petits malins sont rois. A Marseille, tout est bon pour trouver une place de parking. Y compris, apparemment, l’usage d’une fausse carte d’invalidité. C’est La Provence qui révèle, dans son édition du jour, qu’un trafic de fausses cartes d’invalidité fait rage dans les quartiers les plus saturés.

« Recrudescence »

Une simple photocopie de carte d’invalidité permettrait de se garer gratuitement, sur des places réservées aux handicapés, ou encore de laisser sa voiture plusieurs jours au même endroit (ce qui est, théoriquement, interdit à Marseille).

« Il y a peut-être une recrudescence en ce moment à Marseille, mais, malheureusement, on voit ça dans toutes les grandes villes », déplore auprès de 20 Minutes Elisa Azevedo, porte-parole à Marseille de l' Association des Paralysés de France. Selon elle, une fausse carte « est très facile à repérer. »

Dans le doute, les policiers municipaux marseillais ont pour consigne, selon La Provence, de systématiquement verbaliser : le propriétaire du véhicule, s’il prouve que sa carte est authentique, ne sera bien sûr pas sanctionné.