Bouches-du-Rhône: Douze ans de prison pour avoir tiré sur un homme qui lui avait fait des appels de phare

JUSTICE L’automobiliste a été condamné par la cour d’assises des Bouches-du-Rhône à 12 ans de prison pour tentative de meurtre…

M.C. avec AFP

— 

Un conducteur au volant de sa voiture (illustration).
Un conducteur au volant de sa voiture (illustration). — Pixabay
  • L’homme avait tiré à cinq reprises sur un autre véhicule qui lui avait fait des appels de phare.
  • La victime a été grièvement blessée.
  • Il a été condamné mercredi à 12 ans de prison.

Un automobiliste qui avait tiré à cinq reprises sur un autre véhicule, blessant gravement le conducteur, après que ce dernier lui ait fait des appels de phare, a été condamné ce mercredi à douze ans de réclusion criminelle pour tentative de meurtre devant la cour d’assises des Bouches-du-Rhône.

>> A lire aussi : Bouches-du-Rhône: Accusé d'avoir violé et tué à 16 ans deux personnes âgées

Une peine de quinze ans de réclusion criminelle avait été requise à la mi-journée contre Mehdi Kerbadou, 36 ans, ancien gendarme volontaire adjoint entre 2002 et 2007 puis responsable de la sécurité du casino d’Aix-en-Provence. Ce dernier conteste cette tentative de meurtre même s’il reconnaît s’être trouvé au volant de sa Peugeot 207 à l’heure des faits.

Il l’avait attendu à la barrière de péage

Au volant d’une fourgonnette transportant des médicaments, Francesco A. avait réagi au dépassement dangereux d’un véhicule. « Il est réellement passé très près, mon fourgon a tangué. J’ai fait des appels de phares, peut-être six ou sept, je n’ai même pas klaxonné », a témoigné cet homme de 51 ans, rendu infirme d’une jambe par la trajectoire d’un projectile 9 mm qui lui a sectionné partiellement le nerf sciatique.

L’autre automobiliste l’avait attendu à la barrière de péage. Aussitôt après, alors que les deux voitures roulaient à 120 km/h, Fransesco A. avait essuyé cinq tirs. Il maîtrisait son fourgon et se jetait derrière la barrière de sécurité.