Transports: MyMoov, la solution pour mieux informer les voyageurs

TRANSPORTS La startup marseillaise MyTechTrip commercialise une solution pour mieux gérer l'information des voyageurs dans les transports en commun... 

Adrien Max

— 

La gare Montparnasse lors des incidents de l'été 2017.
La gare Montparnasse lors des incidents de l'été 2017. — Mathias Walter/SIPA
  • La solution MyMoov permet d’envoyer des messages prédéfinis aux utilisateurs de transport en commun en cas d’incidents.
  • Plusieurs réseaux de transports seraient intéressés, dont la SNCF, après les problèmes survenus à la gare Montparnasse l’été dernier.

Une solution pour informer les utilisateurs des transports en commun sur le trafic en temps réel. Cela paraît simple et évident, pourtant la solution MyMoov commercialisée par la start-upmarseillaiseMytechtrip est unique en son genre.

« Après avoir visité plusieurs villes en France ainsi que dans le monde entier, il apparaîtrait que nous n’avons aucun concurrent », se réjouit Cyril Labi, PDG de l’entreprise.

Cette solution sera présentée lors des rencontres nationales du transport public les 10 et 11 octobre prochain à Marseille. Elle s’adresse essentiellement aux opérateurs de réseau de transport public, comme la RTM à Marseille, par exemple. Concrètement, MyMoov est implanté sur le réseau de transport, et à chaque incident détecté, la solution déclenche des messages d’informations aux voyageurs. « Il s’agit de messages prédéfinis en fonction d’un certain type d’incident mais qui peuvent être personnalisés très rapidement », explique Nicolas Deshoulliers, directeur de projet chez MyTechTrip.

>> A lire aussi : VIDEO. Le taxi volant d'Airbus doit décoller pour la première fois en 2018 (et il va décoiffer)

Faire évoluer le message

Sur ce point, la société dispose d’un avantage certain : alors que l’envoi de message en fonction du média (application, panneau d’affichage, réseaux sociaux, etc.) peut prendre beaucoup de temps, ce protocole permet de les envoyer en quelques minutes, de façon adaptée à chaque support. « Nous sommes les seuls capables de faire évoluer un message en fonction de la vie de l’événement », ajoute Nicolas Deshoulliers. Elle peut, par exemple, vous guider vers un bus de substitution en cas de problèmes sur le réseau de métro ou de tram.

La start-up MyTechTrip a bu bénéficier de la confiance de la RTM pour concevoir et développer sa solution. Elle vient d’ailleurs de signer un partenariat de 8 ans avec le réseau de transport marseillais. Au moins deux autres réseaux de transports seraient intéressés par la solution MyMoov, dont la compagnie des transports Strasbourgeois (CTS). « Nous diffusons des informations sur plusieurs supports, notamment sur Twitter et Facebook. Elle nous permettrait d’avoir un outil unique et d’être plus réactif », explique Alain Giesi, du service développement et innovation de la CTS.

>> A lire aussi : Nouvelle-Aquitaine: Un projet d'interconnexion électrique sous-marin entre la France et l'Espagne

La SNCF serait interessée

A la suite des incidents rencontré par la SNCF à la gare Montparnasse l’été dernier, Guillaume Pépy, son président, serait aussi intéressé. « Le cabinet d’audit mandaté pour trouver des solutions après l’incident de la gare Montparnasse nous a clairement identifiés comme une solution », affirme Cyril Labi. La demande d’Elisabeth Borne, la Ministre des transports, à la suite de cet incident est tout aussi explicite : « Un calendrier précis d’amélioration du système d’information des voyageurs pour le rendre plus réactif et plus cohérent. »

En espérant une possible collaboration avec la SNCF, la start-up marseillaise s’envolera en janvier prochain pour le Consumer Electronic Show à Las Vegas, le plus grand salon du high-tech. Elle intégrera même l’Eureka Park, le pavillon réunissant les 600 start-ups les plus innovantes du monde.