«On a le sens de la famille»: Marseille pense toujours (évidemment) à Bernard Tapie

REPORTAGE Une semaine et demie après l’annonce du cancer de Bernard Tapie, les Marseillais redisent leur soutien à l’ancien patron de l’OM…

Jean Saint-Marc
— 
De nombreuses banderoles de soutien ont fleuri au Vélodrome, lors d'OM-TFC
De nombreuses banderoles de soutien ont fleuri au Vélodrome, lors d'OM-TFC — B. Langlois / AFP
  • Les Marseillais sont émus par la maladie de Bernard Tapie, qui souffre d'un cancer de l'estomac.
  • « Bernard Tapie, on en pense ce qu'on veut, mais il fait partie de nous, il fait partie de l'OM », explique par exemple un supporter.

Ses coups de gueules légendaires, ses expressions improbables, sa faconde toute marseillaise : ce n’est pas la première fois qu’une vidéo de René Malleville fait le tour d’Internet. Mais c’est la première fois que la plus célèbre tignasse blonde de Marseille émeut autant. Car c’est René Malleville qui, dans une courte séquence publiée sur Twitter, a annoncé que Bernard Tapie souffrait d’un cancer, samedi dernier : « Son fils m’a appelé, il m’a dit : “on veut que ce soit quelqu’un de proche des supporters qui l’annonce, avec le cœur et l’émotion. On a pensé à toi” ». Malleville en est encore tout ému : « Je me suis dit… Putain… »

« Je n’ai pas eu de nouvelle et je n’en demande pas, c’est à la famille de choisir s’ils veulent communiquer », précise le charismatique fan del’OM, qui martèle son amour pour « le boss pour tous les temps, le président de l’OM le plus proche des supporters, celui qui nous a amenés au sommet du monde » (ou de l’Europe, mais peu importe).

« Que du respect pour ce combat contre la maladie »

Une semaine et demie après l’annonce de la maladie de Bernard Tapie, l’émotion est moins visible dans les rues de Marseille, sans doute moins forte qu’au lendemain de l’annonce. « Les Unes sur Tapie ne font plus particulièrement vendre », confie un marchand de journaux, près du Vieux-Port. Les supporters de l’OM n’ont pas ressorti de banderoles à son intention lors du déplacement à Nice, ce week-end. Mais l’ancien président marseillais est évidemment toujours dans les cœurs.

>> A lire aussi : L'OM dédie sa victoire face au TFC à Bernard Tapie... «On espère lui avoir donné de la force!»

« On est avec lui », souffle une dame élégante. « Je ne l’aime pas particulièrement, mais on ne peut avoir que du respect pour son combat contre la maladie », précise Gilbert, retraité marseillais. « On est tous touchés de près ou de loin dans nos familles par le cancer, évidemment qu’on pense à lui », poursuit Jérôme.

« Cette vieille crapule va s’en sortir »

A La Provence, dont Tapie est l’actionnaire principal, « on n’en parle pas forcément beaucoup dans la rédac », confie un journaliste. Franz-Olivier Giesbert, propulsé à la tête de la rédaction par l’homme d’affaires, a affiché son émotion dans un édito dithyrambique, publié en Une du journal, lundi 25 septembre, et titré « Bernard, le père courage » : « Bernard Tapie ne cachait pas sa maladie ni son combat à ceux qui, à La Provence, travaillent au quotidien avec lui », affirme FOG, propulsé à la tête du journal régional par l’homme d’affaires. « Ceux qui connaissent Bernard Tapie ont du mal à s’inquiéter : ils sont persuadés qu’il s’en sortira. (…) C’est un guerrier, un survivant dans l’âme, un ballon increvable qui rebondit à l’infini. »

« Cette vieille crapule va s’en sortir », sourit Romain, supporter de l’OM, chroniqueur sur le site horsjeu.net, sous le pseudo  CamelusBlaah. Il n’est pas étonné par cette mobilisation des supporters et des Marseillais :

A Marseille, on peut s’engueuler, se critiquer, faire des choses superbes et d’autres moins avouables, mais dans la difficulté, on sait se serrer les coudes. On a le sens de la famille. Bernard Tapie, on en pense ce qu’on veut, mais il fait partie de nous, il fait partie de l’OM ! Alors quand il est dans la souffrance, on le soutient. Surtout qu’on sait que ces messages font du bien.

Evidemment, que ces messages font du bien : Bernard Tapie l’a confirmé lui-même, dans un message envoyé aux Marseillais : « Merci de cette formidable sympathie qui m’est d’un profond et inégalable réconfort. Soyez assurés que le match n’est pas perdu. »

>> A lire aussi : Bernard Tapie écrit un message poignant aux supporters