Attentat à Marseille: L'assaillant identifié, des vidéos djihadistes retrouvées dans son téléphone

ENQUÊTE Les enquêteurs ont retrouvé des vidéos djihadistes dans le téléphone de l’assaillant de la gare Saint-Charles de Marseille. Ce dernier a par ailleurs enfin été identifié…

A.M et T.C

— 

Des policiers devant la gare Saint-Charles , le 1/10/2017 après l'attaque de Marseille.
AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS
Des policiers devant la gare Saint-Charles , le 1/10/2017 après l'attaque de Marseille. AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS — AFP
  • L’assaillant de la gare Saint Charles a enfin été identifié par les enquêteurs.
  • Les policiers ont découvert qu’il avait consulté sur Youtube des chants religieux.

Le téléphone de l’assaillant de la gare Saint Charles à Marseille commence à parler. Aucune pièce d’identité n’avait été retrouvée sur sa dépouille, ni aucun sac. Mais l’homme disposait d’un iphone. L’exploitation du téléphone met en évidence la trace de consultation d’anasheed sur Youtube, c’est-à-dire de chants religieux typiques de la propagande de  Daesh, apprend 20 Minutes de source judiciaire, confirmant des informations de RTL.

>> A lire aussi : VIDEO. Attaque à Marseille: Une minute de silence à la faculté de médecine où étudiait Mauranne

Radicalisation récente

Ce sont les premiers éléments pouvant le relier au groupe Etat islamique qui a revendiqué l’attaque survenue dimanche après-midi sur le parvis de la gare Saint Charles. Le fait que les vidéos aient été retrouvées est assez troublant pour les enquêteurs, ce serait le signe d’une radicalisation récente.

L’assaillant identifié

Par ailleurs, les enquêteurs ont enfin obtenu la confirmation que l’identité figurant sur la passeport qu’il avait présenté lors de sa garde à vue, samedi, à Lyon, est bien la sienne, apprend 20 Minutes d’une source proche du dossier. Il s’agit d’Ahmed H., un ressortissant tunisien né en novembre 1987 à Bizerte, au Nord du pays, comme l’avait indiqué le procureur de la République de Paris au cours d’une conférence de presse.

Cet homme est soupçonné d'avoir tué deux jeunes femmes, samedi, devant la gare Saint-Charles. Il s’agit de Mauranne et Laura, des cousines âgées de 20 et 21 ans.