Attentat à Marseille: «Assassin répugnant», «vigilance maximale»... De nombreuses réactions après le drame

ATTAQUE De nombreux responsables politiques ont réagi après l'attaque qui a fait deux victimes gare Saint-Charles, à Marseille...

J.S.-M.
— 
Un homme a tué deux femmes, ce dimanche, gare Saint-Charles à Marseille.
Un homme a tué deux femmes, ce dimanche, gare Saint-Charles à Marseille. — C. Paris / AP / SIPA

De nombreux responsables politiques ont réagi, ce dimanche après-midi, après l’attaque qui a fait deux morts, gare Saint-Charles, à Marseille.

« Les patrouilles Sentinelle continuent de veiller à notre sécurité, réagit la ministre des Armées Florence Parly, qui dit aussi son « indignation et sa solidarité. » « Soutien aux militaires et policiers qui nous protègent, nous ne baissons pas la garde », ajoute le premier ministre Edouard Philippe.

« Vigilance maximale »

« Notre vigilance doit rester maximale », a quant à lui tweeté François Hollande. L’ancien président de la République adresse « toutes [ses] pensées et [sa] solidarité aux victimes. » « L’assassin est aussi répugnant que ses motifs », a lancé le député de Marseille Jean-Luc Mélenchon. Selon le leader de la France insoumise, «Marseille pleure avec ses pauvres victimes. »



« Face à ces meurtres barbares, notre espoir est qu’on prenne enfin la mesure du danger que court notre peuple et qu’on considère enfin le terrorisme pour ce qu’il est, un acte de guerre et non pas un crime de droit commun ou un acte de délinquance comme un autre », a déclaré la présidente du Front National Marine Le Pen, en ouverture de son discours au Futuroscope de Poitiers, où elle a réuni des élus FN ce week-end.

« Il faut que Marseille s’habitue, où en tout cas se prépare à ce genre d’attaques », affirme la sénatrice socialiste de Marseille Samia Ghali, interrogée par La Provence. « Est-ce que la gare Saint-Charles est bien protégée ? » s’interroge Samia Ghali, rappelant que deux touristes ont été aspergées d’acide par une déséquilibrée, le 17 septembre.