Appel à la reprise du travail à Grand Littoral

- ©2008 20 minutes

— 

Week-end chargé en négociations à Carrefour Grand Littoral. Aujourd'hui, l'hypermarché devrait fonctionner normalement, après une grève entamée le 1er février par une centaine de salariés. La signature d'un accord, qui porte sur les conditions de rémunération des employés, par la direction et le syndicat majoritaire CFDT a mis fin au conflit. « Le souhait de la grande majorité des grévistes était de reprendre le travail car on allait droit dans le mur », a déclaré un délégué du personnel CFDT. Si la CGT a refusé de signer la convention, elle a aussi appelé à la reprise du travail. Depuis deux semaines, les employés de Carrefour Grand Littoral étaient les seuls en France à avoir prolongé la journée d'action nationale des salariés de la grande distribution. Ils réclamaient une prime exceptionnelle de 250 euros, une hausse de leurs tickets restaurant et une augmentation du nombre d'heures de travail pour les salariés à temps partiel le désirant. Ils ont obtenu au final deux à trois heures de travail en plus par semaine pour ces derniers et une hausse de 3,05 euros à 3,50 euros du ticket restaurant. Vendredi, des violences entre les grévistes et les forces de l'ordre avaient fait deux blessés.