Miss France: Des internautes scandalisés par le maintien de Miss Provence malgré son tatouage

POLEMIQUE Kleofina Pnishi, Miss Provence 2017, n’a pas été exclue du concours Miss France malgré son tatouage, contrairement à Miss Martinique…

20 Minutes avec agence

— 

Miss Provence, tatouée au poignet, n'a pas été exclue du concours Miss France, contrairement à Miss Martinique.
Miss Provence, tatouée au poignet, n'a pas été exclue du concours Miss France, contrairement à Miss Martinique. — Instagram / kleofina

Bien que tatouée à l’intérieur du poignet, la lauréate du concours Miss Provence 2017, Kleofina Pnishi, pourra représenter sa région lors de l’élection de Miss France 2018.

Jusque-là, rien de scandaleux. Sauf que Jade Voltigeur, Miss Martinique 2017, a elle été récemment disqualifiée à cause d’un colibri tatoué à l’omoplate.

>> A lire aussi : Miss Martinique disqualifiée du concours Miss France 2018 à cause de son tatouage

Les internautes crient à l’injustice

La Martiniquaise conserve son titre mais sera remplacée par sa dauphine lors du grand show national en décembre prochain à Châteauroux (Indre).

Si le règlement officiel du concours Miss France interdit les tatouages « voyants » et laisse donc une place à la subjectivité, certains crient à l’injustice sur les réseaux sociaux.

La déléguée du comité régional se défend

Lydia Podos­se­noff, déléguée régio­nale du comité Miss Provence - Miss Côte d’Azur, estime avoir suivi à la lettre le règlement. « Elle a un tatouage discret que j’ai validé par sa taille et par sa signification. Elle n’a jamais caché son existence et c’est ma décision que de demander aux candidates de mes élections de les maquiller », a ainsi expliqué la responsable sur Facebook.

Sur un second message, la déléguée évoque la signification du tatouage : « Le prénom de sa sœur et la date de son décès survenu l’année dernière. Il représente sa force, celle d’avancer le plus loin possible pour sa famille. »

Miss Martinique avait camouflé son tatouage

Jade Voltigeur avait quant à elle sciemment dissimulé son tatouage sous du fond de teint lors du concours régional. Mais sa victoire avait tout de même été validée par le comité Miss Martinique.

De nombreux internautes s’insurgent contre ce qu’ils considèrent comme une différence de traitement injustifiable. Certains appellent au boycott du concours et dénoncent la vision rétrograde du comité Miss France.