Ligue Europa: OK, l'OM est en ballottage favorable... Mais ce nul contre Domzale est assez flippant

LIGUE EUROPA Après un nul 1-1 à l'extérieur, l'OM devrait se qualifier pour la phase de poules de la Ligue Europa. Mais ce match est loin d'être rassurant pour la suite...

Jean Saint-Marc

— 

Maxime Lopez lors du déplacement en Slovénie face à Domzale (oui oui, l'OM joue en violet...)
Maxime Lopez lors du déplacement en Slovénie face à Domzale (oui oui, l'OM joue en violet...) — Morgan Kristan/Sportida/SIPA
  • L'OM est invaincu depuis le mois de mars et le mercato est loin d'être terminé, rabâchent les optimistes...
  • C'est vrai, mais on serait un peu plus tranquilles si l'OM renforçait sa défense et son milieu de terrain, en plus de trouver son deuxième attaquant... 

Après un laborieux Domzale-OM, les supporters de l'OM se sont sans doute couchés un peu inquiets, ce jeudi soir. Et peut-être même qu’ils se sont réveillés en sueur, ce matin, après un cauchemar hanté par un monstre qui s’appelle… Léo Jardim. Hé oui, dans moins de 10 jours, cet OM qui a pris la marée face au 4e de D1 slovène va devoir se farcir le champion de France en titre, certes affaibli, mais quand même…

Rangeons cette vilaine corde et essayons de faire le tour, calmement, des motifs d’inquiétudes suscités par cet OM exporté en Slovénie.

>> A lire aussi : Domzale-OM: Pfffff, c'était poussif... Mais Marseille évite le pire et ramène le nul (1-1)

Une défense au bord du naufrage… La recrue Adil Rami fait un bon début de saison à l’OM, rien à dire. Sakai fait du Sakai. Ce qui nous inquiète, c’est la frange gauche de l’arrière-garde marseillaise… C’était pas bien glorieux avec Rolando lors des premiers matchs de la saison. C’est carrément flippant avec Sertic, dans tous les mauvais coups ce jeudi soir (le but de Vetrih, notamment), dépassé à chaque accélération slovène. Et Patrice Evra… Cette tête déglinguée en retrait après un dégagement raté de Sertic, on en parle ? A chaque match, on pense toucher le fond, et c’est en fait de pire en pire. Pour rester sur le flanc gauche, ça nous rappelle les législatives du PS. L’homme providentiel va-t-il débarquer au mercato ?

=> Coefficient de flippance : 12/10

Une incapacité à construire le jeu… Le milieu de terrain de l’OM a été que très rarement capable de briser les lignes, ce jeudi contre Domzale. Maxime Lopez a souvent couru pour rien, a raté énormément de passes… Et ça fait plusieurs matchs que c’est le cas. Alors OK, Morgan Sanson a marqué, mais il avait aussi salement foiré son début de match. Ça pêche dans la construction à Marseille… Et ce n’est pas la première fois cette saison. Souvenez-vous de la victoire à l’arrache à Nantes dimanche ou de cet affreux nul au match retour contre Ostende.

=> Coefficient de flippance : 8/10

>> A lire aussi : OM: Domzale est-il le Leicester slovène? Ou plutôt le Guingamp des Balkans...

Une qualif' qui, l’air de rien, n’est pas assurée… Ça fait partie du bingo des soirées exotiques en Ligue Europa. Un but inscrit à l’extérieur, c’est l’assurance de déclas pleines de confiance et d’optimisme en zone mixte. Ça n’a pas raté, ce jeudi soir, dans les travées du Stadion Stozice. « 1-1, c'est finalement une bonne opération », note Valère Germain. « C’est un résultat satisfaisant », embraye Rudi Garcia, qui ose une formule typiquement Garciesque : « Il nous faudra jouer le retour pour gagner même si un 0-0 pourrait nous suffire. »

Voilà pourquoi ce résultat nous fait flipper… Parce que si les Marseillais font un début de match mollasson comme ce jeudi, que Garcia fait tourner, qu’il nous fait un changement défensif absurde à la 80e (vous savez, le fameux Thauvin -> Doria…) pour préserver un 0-0... C’est le moyen le plus sûr de prendre un vieux but sur corner à la 90e+3.

=> Coefficient de flippance : 4/10