Corse: 170 hectares brûles depuis mercredi, l'incendie bascule en Haute-Corse

INCENDIES Un incendie qui s’est déclaré mercredi après-midi en Corse a déjà parcouru 170 hectares. Il a basculé en Haute-Corse vendredi matin…

A.M. avec AFP
— 
Le feu de Palneca, en Corse.
Le feu de Palneca, en Corse. — PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

170 hectares ont déjà brûlé dans un incendie d’origine inconnue qui s’est déclaré mercredi après-midi à Palneca (Corse du Sud), dans le centre de l’île à l’est d' Ajaccio.

Depuis ce vendredi matin il a basculé en Haute-Corse, a-t-on appris auprès des pompiers. L’incendie, qui avait commencé dans la forêt de pins de Piattone, continuait lentement sa progression vendredi matin, a indiqué le colonel Bruno Maestracci, directeur des pompiers de Corse du Sud.

En dépassant la ligne de crête, les flammes ont basculé vendredi matin sur la Haute-Corse, malgré les efforts des pompiers pour les contenir. « Nous allons réarticuler le commandement et créer un commandement unique avec les pompiers de Haute-Corse », a déclaré le colonel Maestracci, précisant que leur priorité était désormais d’arrêter la progression du feu sur le front de Haute-Corse afin qu’il n’atteigne pas la forêt voisine de San Gavino di Fiumorbo.

>> A lire aussi : Gard: Quatre jeunes de 16 à 25 ans arrêtés pour une vingtaine d’incendies

Piste criminelle envisagée

Vendredi matin, 200 pompiers, deux Canadair et un détachement d’intervention héliporté étaient sur place. Deux Trackers et un Dash étaient également attendus. Sur place, l’opération des secours est complexe du fait de la configuration des lieux, une forêt de pins, dans un relief compliqué de moyenne montagne, inaccessible à pied. Les flammes traversant des sentiers de randonnée (le célèbre GR20, mais aussi le Mare Monti et le Mare a Mare), ceux-ci ont été fermés tôt jeudi au niveau du sinistre. Les pompiers ont demandé aux refuges environnants d’héberger les randonneurs ou de les rediriger vers d’autres chemins.

>> A lire aussi : Incendie dans le Sud-Est: Pins parasols calcinés, tortues d'Hermann décimées... La nature va mettre du temps à reprendre ses droits

Pour les secouristes présents sur place, la répétition de feux en Corse depuis plusieurs semaines, laisse « présager une piste criminelle ». Des allégations que n’a pas confirmées le procureur de la République à Ajaccio qui a ouvert une enquête. « Aucun élément ne permet pour le moment d’envisager une piste criminelle ou accidentelle », a-t-il dit jeudi.