Avignon: Il affirme avoir subi des violences des surveillants, un détenu appelle les pompiers depuis sa cellule

PRISON Un détenu de la prison du Pontet a appelé les pompiers depuis sa cellule avec un téléphone portable. Il affirme avoir suvi des violences des surveillants…

A.M.

— 

Illustration d'une cellule de prison.
Illustration d'une cellule de prison. — Mike Leyral

C’est une histoire peu ordinaire que relatent nos confrères de la Provence. Un détenu du centre pénitentiaire d' Avignon-Le Pontet, dans le Vaucluse, a appelé les pompiers avec son téléphone portable, depuis sa cellule. L’homme de 31 ans aurait reçu des coups par trois surveillants.

Il avait obtenu une permission de sortie pour l’après-midi du 13 juillet afin de visiter son frère, en réanimation à l’hôpital d’Avignon. Lors de la fouille à son retour, les surveillants découvrent une boulette de résine de cannabis. Aucun rapport officiel n’est transmis, mais le détenu aurait été roué de coup par trois surveillants. Aucun soin ne lui est prodigué malgré ses nombreuses demandes.

>> A lire aussi : Nantes: Un détenu se suicide en prison

Une plainte déposée

Il décide alors de se saisir de son téléphone portable pour appeler les secours. Il est conduit dans la salle d’attente de la prison où il patiente sans surveillance, ni secours médical selon la Provence. Les pompiers ont diagnostiqué un hématome sur l’avant-bras, une ecchymose au niveau de l’oreille droite, une contusion costale et un arrachement osseux à l’épaule. Une interdiction de travail temporaire de trois jours lui a été notifiée.

Son avocat, Me Billet, a déposé plainte auprès du procureur de la République du tribunal de grande instance d’Avignon.