Incendies dans les Bouches-du-Rhône: Une mise en examen et deux témoins assistés

INFO «20MINUTES» Deux ados ont été placés sous le statut de témoins assistés et un homme a été mis en examen pour deux feux dans les Bouches-du-Rhône ce vendredi soir...

Adrien Max
— 
Le feu de Peynier dans les Bouches-du-Rhône
Le feu de Peynier dans les Bouches-du-Rhône — Pompiers 13

Deux mineurs ont été placés sous le statut de témoin assisté et un majeur a été mis en examen ce vendredi soir par le parquet d’Aix-en-Provence pour leurs rôles dans les incendies des Bouches-du-Rhône.

Deux mineurs interpellés en possession d’allumettes à proximité du feu

La justice suspecte deux mineurs de 16 et 17 ans dans le cadre de l’incendie de Carro, près de Martigues où 163 hectares ont brûlé ainsi que plusieurs bungalows. Ils ont été déférés au parquet par la direction départementale de la sécurité publique, où ils étaient en garde à vue depuis mercredi matin.

Les pompiers lors de l'incendie de Carro, près de Martigues.
Les pompiers lors de l'incendie de Carro, près de Martigues. - Pompiers 13

Les deux mineurs avaient été interpellés en possession d’allumettes à proximité du feu. Le vice-procureur de la République, Rémy Avon, indique à 20 Minutes qu’une information judiciaire a été ouverte et qu’ils sont placés sous le statut de témoins assistés « incendie volontaire et vol aggravé. »

>> A lire aussi : Incendies: Comment les enquêteurs déterminent-ils l’origine d’un feu de forêt?

Une disqueuse à l’origine du feu de Peynier

Le troisième individu, âgé d’une quarantaine d’années, a été mis en examen et placé sous contrôle judicaire pour « incendie involontaire ».

Rémy Avon, vice-procureur de la République, indique à 20 Minutes que la brigade de recherche d’Aix-en-Provence a permis de démontrer que l’origine de ce feu venait des étincelles d’une disqueuse, qui ont enflammé le champ dans lequel cet homme travaillait. Pour Rémy Avon, le feu de Peynier « met en lumière l'importance de respecter l'arrêté préfectoral de février, qui interdit l'accès aux massifs en jour noir, ainsi que l'interdiction d'effectuer des travaux dans ces mêmes conditons. »

>> A lire aussi : VIDEO. Incendies de forêts: Les réflexes à avoir pour éviter le pire

Depuis le début de la semaine plus de 7.000 hectares ont brûlé dans le sud est de la France et en Corse.