VIDEO. Incendie: 10.000 personnes évacuées, au moins 400 hectares brûlés près de Bormes-les-Mimosas

FRANCE L’incendie est parti vers minuit...

20 Minutes avec AFP
— 
Le feu ravage Artigues, dans le Var
Le feu ravage Artigues, dans le Var — Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Environ 10.000 personnes ont été évacuées dans la nuit de mardi à mercredi dans le Var en raison d’un nouvel incendie qui a brûlé au moins 400 hectares près de Bormes-les-Mimosas, a-t-on appris ce mercredi auprès des pompiers.

800 hectares brûlés

« L’incendie est parti vers minuit de la Londe-les-Maures et a progressé vers le Cap Bénat. Le côté virulent du feu se trouve désormais au Cap Bénat. Les évacuations, au moins 10.000, ont suivi la progression du feu. C’est une zone habitée qui double ou triple sa population l’été », ont déclaré les pompiers du Var à l’AFP.

La préfecture du Var fait elle état dans un communiqué d’environ 800 hectares brûlés, en raison d’une propagation violente des flammes due au vent. Cinq cent quarante sapeurs-pompiers sont engagés dont des renforts venus des Alpes-maritimes, de la zone Est, de Marseille et de l’Ardèche.

Les évacuations de campings et d’habitations ont eu lieu à Bormes (10.000 personnes dont 3.000 campeurs) avec l’appui des communes de Bormes, de La Londe-les-Maures et du Lavandou. Des moyens aériens sont mobilisés depuis 07h00, soit 4 trackers et un dragon 83, a précisé la préfecture.

Le Var affecté par deux incendies en deux jours

« Le vent souffle avec des rafales de 60 à 70 km/h » et devrait « baisser d’un cran (rafales de 40-50 km/h) dans la matinée », a-t-on ajouté de même source.

Deux autres gros incendies ont affecté le Var au cours des deux derniers jours. La situation était maîtrisée mercredi matin à La Croix-Valmer, près de la côte, en proie à un feu violent la veille qui a ravagé environ 500 hectares.

En revanche, un nouveau bilan fait état de 1.600 à 1.700 hectares brûlés sur la commune d’Artigues, dans l’ouest du département, où des renforts de pompiers sont attendus dans la journée.

Depuis lundi, les feux ne cessent de se multiplier dans le sud-est de la France, sur le littoral méditerranéen, et en Corse, brûlant plus de 4.000 hectares en deux jours.