Incendies dans le Sud: Collomb annonce l'achat de six bombardiers d'eau supplémentaires

LIVE Revivez les événements de mardi...

Adrien Max avec J.S.-M.

— 

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, rend visite aux pompiers en Corse à Biguglia, le 25 juillet 2017.
Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, rend visite aux pompiers en Corse à Biguglia, le 25 juillet 2017. — PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

L'ESSENTIEL

  • Près de 4.000 hectares ont brûlé depuis lundi dans le sud-est de la France et en Corse. Une vingtaine de secouristes (pompiers et policiers) ont été blessés. 
  • La situation est particulièrement compliquée dans le Var, où deux incendies (Croix-Valmer et Saint-Maximin) sont toujours actifs ce mardi après-midi. 
  • Plusieurs départs de feu seraient d'origine volontaire. 

A LIRE AUSSI

>> Feux de forêt : Comment s’organise la lutte contre les incendies

LE POINT EN VIDEO

 

2h00: Ce live est terminé

Bonne nuit à tous, le point sur la situation à lire ici.

 

23h00: Retour à la normale pour l'électricité

EDF annonce un retour à la normale en Haute-Corse.

 

22h00 : Gérard Collomb annonce l’achat de six bombardiers d’eau supplémentaires

En visite en Haute-Corse, le ministre de l’Intérieur annoncé la commande de six bombardiers d’eau de type Dash 8 supplémentaires pour lutter contre les incendies de forêt. La flotte « est aujourd’hui suffisante en France », mais doit « faire l’objet à chaque fois d’un entretien quand elle revient à terre », a déclaré le ministre, qui s’est rendu à Biguglia au poste de commandement des pompiers luttant depuis lundi contre un incendie qui a détruit quelque 1.800 hectares de gros maquis.

« Pour donner une petite idée, l’an dernier, à la même époque, nous avions effectué 2.000 largages d’eau. Là, nous en sommes à 4.000. Cela veut dire que les avions sont mis à rude épreuve », a souligné Collomb, remerciant « l’ensemble de celles et ceux qui se mobilisent », avant de survoler la zone en hélicoptère.

19h45: Des syndicats de pompiers dénoncent «un manque d’effectifs » et « une flotte vétuste»

Huit syndicats de pompiers ont été reçus mardi après-midi par le ministre de l’Intérieur, à qui ils ont réclamé notamment un matériel plus performant pour combattre les incendies, qui ravagent actuellement plusieurs zones du sud de la France. « La flotte n’est pas suffisante. On ne peut pas traiter des incendies sans effectifs suffisants et du matériel performant », a notamment expliqué André Goretti, de la Fédération autonome.

19h20: Deux pompiers grièvement blessés dans le Vaucluse

« Dans le Vaucluse, deux pompiers sont grièvement blessés », a annoncé ce mardi soir le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, en visite dans un centre de commandement des sapeurs-pompiers en Haute-Corse.

 

19h02: Le point sur la situation dans le Var

Le feu de la Croix Valmer est en bonne voie de fixation selon les pompiers. 500 hectares ont brûlé, 225 pompiers sont toujours sur place.

A Artigues, la situation est plus compliquée. 850 hectares ont brûlé, 600 pompiers luttent contre les flammes. Quatre canadairs sont également sur place. L'incendie continue de se propager, des évacuations préventives ont lieu à Seillons-Source-d'Argens.

18h45: Le feu de Nîmes maîtrisé par les pompiers

La préfecture du Gard fait savoir que l’incendie à proximité de Nîmes est désormais maîtrisé par les pompiers. Environ 16 hectares auraient brûlé. 150 pompiers sont mobilisés, l’un d’entre eux a subi un « coup de chaud ». Quatre avions bombardiers d’eau étaient également sur place.

 

18h35: Nouveau départ de feu à Istres, le premier feu maîtrisé

Selon la Provence, un nouveau départ de feu est en cours à proximité d’Istres, au nord de l’étang de l’Olivier près de Sulauze. 85 pompiers sont sur place, épaulés par un hélicoptère bombardier d’eau.

Le premier feu qui s’est déclaré quartier Bayanne est maîtrisé, 6 hectares de broussailles ont brûlé.

18h28: Feu toujours actif dans le Luberon, cinq pompiers blessés

La préfecture du Vaucluse indique que le feu est toujours actif dans le Luberon, notamment en direction de Mirabeau. 865 hectares ont brûlé. 510 pompiers sont toujours sur place, des avions ont procédé à des largages dans l’après-midi.

Cinq pompiers ont été blessés, et sont en cours d’évacuation. On ne connaît pas la nature de leur blessure, mais leur pronostic vital n’est pas engagé.

17h56: Un incendie en passe d’être maîtrisé à Marseille

La Provence rapporte qu’un incendie s’est déclaré ce mardi après-midi à Château-Gombert, à Marseille. 500 m² seraient partis en fumée. Le feu serait en passe d’être maîtrisé.

17h45 : Un départ de feu à Istres (Bouches-du-Rhône)

Les pompiers des Bouches-du-Rhône annoncent un départ de feu à Istres. On ne connaît pas pour l’instant l’ampleur de ce nouvel incendie.

 

17h40: Un incendie menace des maisons à Nîmes (Gard)

Un feu de végétation s'est déclenché ce mardi après-midi à Nîmes. Dix hectares ont brûlé selon France 3. Le feu menace de nombreuses maisons. Quelques habitations ont été évacuées. Selon la télévision locale, le feu baissait d'intensité à 17 heures.

 

16h55: Plusieurs incendies toujours actifs selon un dernier bilan

Près de 4.000 hectares sont partis en fumée en deux jours, selon le dernier bilan de l’AFP. Une vingtaine de secouristes (au moins huit pompiers et quinze policiers) ont été blessés.

La situation reste très compliquée dans le Var. Deux incendies, à la Croix-Valmer et à Saint-Maximin, sont toujours « actifs » ce mardi après-midi.

Grâce a des vents moins forts, la Haute-Corse connaît ce mardi une relative accalmie. Dans le sud du Luberon (Vaucluse), le feu est contenu, mais toujours actif. Dans les Alpes-Maritimes où 80 hectares ont brûlé lundi à Carros, le maire Charles Scibetta a découvert mardi « un paysage lunaire ». « C’est catastrophique ! On a vraiment échappé au pire », a-t-il témoigné sur France Info.

16h23: Pas assez de Canadair selon un syndicat

Le SNPNAC (Syndicat national du personnel navigant de l'aéronautique civile) assure que quatre Canadair et un Tracker sont cloués au sol en raison d'un manque de pièces détachés. « Toute la stratégie de lutte contre le feu est remise en cause », assure à l'AFP Stéphan Le Bars, pilote et responsable du syndicat. Son syndicat avait signalé dès le mois de juin ce problème.

La sécurité civile dispose au total de 23 aéronefs bombardiers d'eaux (12 Canadair, 9 Tracker, 2 Dash). Elle a demandé à l'UE deux Canadair en renfort. 

16h12 : Le ministre de l’Intérieur en Corse avec les pompiers.

Gérard Collomb sera en Haute-Corse ce mardi soir. Il a reçu les syndicats de pompiers place Beauvau.

La Fédération nationale des sapeurs-pompiers, dans un communiqué, a justement dénoncé des « moyens de moins en moins adaptés » et « des sapeurs-pompiers proches de l’épuisement. » Les baisses budgétaires compliquent leur action. La FNSPF demande d’ailleurs l’envoi de renforts dans le Sud-Est.

16h08: Des habitations évacuées à Seillons-Source-d’Argens

Des villas sont évacuées à La Bastidasse à Seillons-Source-d’Argens à cause de la propagation rapide de l’incendie d’Artigues en raison des vents violents.

 

15h45 : Arrestation d’un pyromane présumé à Propriano (Corse)

Selon Corse-Matin, les gendarmes ont arrêté le pyromane présumé qui serait à l’origine de l’incendie à Propriano qui a ravagé 20 hectares de maquis ce mardi matin. Il est actuellement entendu par la gendarmerie.

15h42: Un des départs de feu d'origine volontaire?

La procureure de Grasse indique à France Bleu Azur que «plusieurs éléments laissent à penser que l'incendie de Carros est d'origine volontaire». Plus d'infos :

>> A lire aussi : Incendies dans le Sud-Est: Un des départs de feu serait d'origine volontaire

 

15h35: Un huitième pompier blessé léger à la Croix Valmer

15h10: L’incendie reprend à Artigues

Le feu semble reprendre de plus belle à Artigues, dans le Var, à cause des vents violents. Pourtant des pompiers sont arrivés en renfort, augmentant le contingent à 350 hommes.

14h15 : Deux nouveaux départs de feu en Corse

Alors que le feu à Biguglia semble se calmer même s’il n’est pas circonscrit, ni fixé, deux départs de feu ont été signalés à Propriano par des témoins. Les sapeurs-pompiers se rendent sur place. Un avion dash, bombardier d’eau, doit arriver en renfort à Biguglia.

 

14h : L’incendie à Artigues circonscrit

Le feu qui s’est déclaré lundi soir dans l’arrière-pays varois est circonscrit mais pas encore fixé. C’est-à-dire qu’il est ceinturé. Entre 250 et 300 hectares sont partis en fumée. Le vent violent cause des sautes de feu pour lesquelles les pompiers doivent rester vigilants.

12h25: La France demande à l'Union Européenne deux canadaires en renfort

« La France a sollicité deux avions Canadair dans le cadre de l'aide européenne » pour venir à bout de feux qui ont détruit depuis lundi plus de 3.000 hectares de forêts et de maquis dans le Sud-Est, a annoncé le directeur général de la Sécurité civile.

Si la réponse, qui doit être connue dans les prochaines heures, est favorable, les deux avions pourraient intervenir sur les incendies dès mardi soir, a précisé le préfet Jacques Witkowski, directeur général de la Sécurité civile. Au total, 19 avions bombardiers d'eau, dont 10 Canadair, 7 Tracker et 2 Dash - gros porteur bombardier d'eau - et plus de 2.000 soldats du feu interviennent dans le Sud-Est, du sud du Vaucluse à la Haute-Corse en passant par le Var, pour venir à bout de ces incendies, d'origines inconnues.

12h00: 700 hectares brûlés dans le Var, des moyens aériens arrivent en renfort

A 11h ce matin, 400 hectares avaient brûlé à la Croix Valmer où 300 pompiers sont engagés. Six d’entre eux ont été blessés, dont un brûlé au second degré qui a été transporté à Marseille. 300 personnes ont été évacuées du camping les Ciedelles vers une salle communale.

A Artigues, 300 hectares ont brûlé, où 240 pompiers luttent contre le feu. Toutes les habitations ont été protégées.

Alors qu’aucun moyen aérien n’était sur place depuis ce matin, deux canadairs et un hélicoptère doivent arriver en renfort.

 

11h45: Plusieurs maisons auraient brûlé en Corse

Plusieurs élus corses ont évoqués la destruction de maison en Corse, sans que le Codis de Haute-Corse ne puisse confirmer ces informations même si les pompiers reconnaissent que des maisons « ont été léchées par les flammes et des abris de jardin détruits." Cinq voitures ont été brûlées.

1.800 hectares ont été détruits par les flammes, 280 pompiers sont sur place épaulés par un canadair. Le feu n’est pas fixé, ni contenu, il est donc en cours. Aucun élément concernant d’éventuels renforts aériens. Il n’y a pas eu d’évacuation, juste des mesures de confinement.

11H30: Un point sur les incendies dans le sud-est en vidéo

 

11H15: Incendie contenu mais toujours actif dans le Vaucluse

600 pompiers sont toujours mobilisés pour lutter contre le feu. Toute la nuit ils ont mis en place des dispositifs visant à retarder la propagation du feu, notamment en direction de Mirabeau. La centaine d’habitants évacués peut désormais regagner leur domicile. La SNCF est en train de procéder à des vérifications pour rouvrir la ligne Briançon Marseille, l’autoroute A51 est rouverte à la circulation depuis 8h ce matin. Le préfet du Vaucluse, Bernard Gonzales, est sur place au poste de commandement.

11H00: Conférence de presse à Biguglia

Une conférence de presse est prévue ce matin à 11h30 à Biguglia pour faire un point sur l’incendie en Corse. Le feu continue de se propager à cause du vent.

 

10H40: La situation à Carros dans les Alpes-Maritimes

90 hectares ont été brulés à Carros, mais le feu est désormais figé. 400 pompiers sont toujours sur place. Trois maisons ont été touchées par les flammes, dont une totalement détruite. Plusieurs véhicules ont été également détruits. Un pompier a légèrement été brûlé aux mains.

 

10H35: La situation dans le Lubéron

Plus de 800 hectares ont brûlé dans le Lubéron près de Pertuis depuis lundi midi. Le feu est contenu mais 600 pompiers sont toujours sur place. La ligne SNCF reste coupée mais l’autoroute A51 est rouverte. Environ 200 habitants ont été évacués lundi soir.

 

10H25: La situation à Biguglia en Corse

Environ 1.800 hectares ont brûlé depuis lundi, au moins 15 policiers dont 11 CRS ont été blessés, intoxiqués par les fumées selon LCI. Le préfet de Corse était sur place ce matin au poste de commandement de Biguglia. Des brûlots sont toujours visibles sur la partie haute de l’incendie. Des reconnaissances aériennes étaient en cours tôt ce matin.

 

10H15: La situation dans le département du Var

400 hectares ont brûlé à la Croix-Valmer où 340 pompiers sont mobilisés, deux villas brûlées, trois engins d’intervention hors-service, trois sapeurs pompiers légèrement blessés, un pompier brûlé au second degré transporté à Marseille.

250 hectares ont brûlé à Artigues, 250 pompiers mobilisés, aucun blessé, toutes les habitations ont été protégées.

Le préfet doit venir sur place à Ramatuelle à 10 h 30