VIDEO. Marseille: Grande première, un robot accompagne les clients d’Air France

TECHNOLOGIE Pour la première fois, le robot Pepper accompagne les clients de la boutique Air France de Marseille…

Adrien Max

— 

Le robot Pepper a reçu un bel accueil de la part de l'équipe.
Le robot Pepper a reçu un bel accueil de la part de l'équipe. — Adrien Max / 20 Minutes
  • Air France est la première compagnie à utiliser le robot Pepper pour accompagner ses clients.
  • Le robot propose une présentation de l’entreprise, une présentation des destinations proposées par la compagnie et différents jeux.

Un petit nouveau est arrivé dans la boutique Air France de Marseille. Pepper, de son nom, est un petit robot humanoïde créé par la société française, Softbank Robotics. Air France est la première compagnie à faire appel à ce robot pour accompagner ses clients. « On cherche à innover tout en souhaitant offrir une qualité de service optimale », explique Cyrille Marie, responsable de la boutique.

Le robot Pepper dans l'agence Air France de Marseille.
Le robot Pepper dans l'agence Air France de Marseille. - Adrien Max / 20 Minutes

Avec une entreprise qui propose des solutions robotiques, Cyrille Marie décide de monter une action commune autour de la fête nationale américaine, l’Independance Day. Couplé à une opération commerciale, le robot Pepper va accueillir pendant deux semaines les clients de la boutique Air France en leur proposant divers services.

>> A lire aussi : VIDEO. On a rendez-vous avec un robot: On a trouvé l’élu de notre cœur

« Un service supplémentaire »

Parmi eux, l’historique de l’entreprise, la présentation des 25 destinations des Etats-Unis proposées par la compagnie aérienne, des jeux pour faire patienter les plus jeunes, et un système d’avis sur les services d’accueil. Il suffit de lui exprimer une demande, et il y répond soit par l’interface d’une tablette, soit en s’exprimant directement.

« Il n’est pas là pour remplacer nos conseillers de vente, mais pour offrir un service supplémentaire », veut rassurer Cyrille Marie. Fort de cette expérience, il espère la multiplier et l’entendre au sein de toute l’entreprise. « On utilise qu’une partie infime de ses capacités, les possibilités sont immenses », prévient le responsable.