Marseille: Cambadélis dément la vente du siège du PS

POLITIQUE Le secrétaire général de la fédération des Bouches-du-Rhône avait annoncé il y a quelques jours cette vente... 

20 Minutes avec AFP

— 

Jean-Christophe Cambadelis, photographié le 18 juin 2017 au terme du second tour des élections législatives.
Jean-Christophe Cambadelis, photographié le 18 juin 2017 au terme du second tour des élections législatives. — CHAMUSSY/SIPA

Le siège de la fédération du Parti socialiste des Bouches-du-Rhône n’est pas à vendre, a affirmé dimanche Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du PS, dénonçant « des manœuvres spéculatives ». « Jean-Christophe Cambadélis dément tout acte de vente du siège de la fédération PS des Bouches-du-Rhône », indique un communiqué transmis par le PS.

>> A lire aussi : Marseille: Le Parti socialiste met son siège des Bouches-du-Rhône en vente

Ces « locaux sont majoritairement détenus par le PS national, or celui-ci n’a pas encore pris de décision de vente. Ensuite, les prix évoqués sont fantaisistes ou volontairement sous-évalués, ce qui n’est pas sans poser la question de l’éthique de ceux qui ont fait ces déclarations », selon le texte.

Une vente annoncée par le secrétaire général 

Soulignant que « le PS n’a aucune dette et de nombreux biens immobiliers », il signifie que « sur la gestion de ce patrimoine, il déterminera seul ce qu’il convient le mieux de faire en fonction de ses intérêts et de ses militants ».

Le secrétaire général de cette fédération, Michaël Bruel, avait indiqué que la fédération mettait en vente son siège situé dans le centre-ville de Marseille, une solution « douloureuse » pour combler les difficultés budgétaires de la direction nationale du parti accrue après les élections présidentielle et législatives.