Var: «Je dis souvent que c'est mon vin communiste», lance le producteur du rosé à 7 euros, élu parmi les meilleurs du monde

INTERVIEW Son vin, commercialisé dans le hard-discount Aldi, a été primé lors d'un prestigieux concours, à Londres...

Propos recueillis par Jean Saint-Marc

— 

Un rosé Varois a été primé à l'International Wine Challenge (illustration).
Un rosé Varois a été primé à l'International Wine Challenge (illustration). — G. Michel / SIPA
  • Le gérant du domaine du Grand Cros à Carnoules, dans le Var, est très fier de son rosé « Esquisite ».
  • Il espère que le coup de pub touchera aussi les vins plus haut de gamme de son domaine…

Il en faut peu pour être heureux. Apparemment, pour 5,99 livres sterling (environ 7 euros), vous trouvez dans le magasin discount Aldi un rosé tout à fait satisfaisant. C’est en tout cas ce qu’ont considéré les (très réputés) dégustateurs de l’International Wine Challenge, à Londres. Ils viennent d’accorder au Côtes-de-Provence Esquisite de 2016 une médaille d’argent, dans la catégorie des vins à moins de 8 livres. Il s’agit d’un rosé varois, produit au domaine du Grand Cros, à Carnoules. Le gérant anglo-canadien Julian Faulkner, s’est confié à 20 Minutes.

On imagine que vous êtes très content, très fier !

Oui, c’est même rigolo, étonnant… C’est un vin produit pour Aldi, qui n’est même pas sous notre marque ! D’ailleurs, c’est eux qui l’ont présenté à ce concours, pas nous.

Il faut du vin pour se faire plaisir sans dépenser une fortune !

C’est un vin bas de gamme ?

Pas du tout. Franchement, on est très content de travailler avec Aldi, ce n’est pas la course pour obtenir les prix les plus bas, comme les supermarchés en France. On travaille pour faire un bon vin, au meilleur rapport qualité prix possible. Je dis souvent que c’est mon vin communiste ! Le vin navigue dans le monde du luxe, mais c’est aussi un produit de tous les jours. Il faut du vin pour se faire plaisir sans dépenser une fortune !

Est-il produit chez vous à Carnoules, dans le Var ?

Non, c’est un vin d’assemblage, il ne provient pas du domaine. C’est du vin de négoce, issu de vins en appellation Côtes-de-Provence. On produit 200.000 bouteilles par an pour Aldi en Angleterre, 200.000 pour les Etats-Unis. J’ai lancé cette activité quand j’ai repris le domaine de mes parents, en 2005. A l’époque, ils sortaient 10.000 cols [bouteilles] par an.

Au départ, on se demandait si on voulait mettre en avant ce prix, mettre en avant Aldi. Mais ça montre qu’on fait du bon travail !

Est-ce qu’on peut le trouver en France ?

Non, malheureusement pas [le rosé Esquisite est d’ailleurs en rupture de stock sur le site d’Aldi Angleterre]. C’est vrai qu’on reçoit beaucoup de coups de fils ces derniers jours : on nous demande si on peut le trouver en France, en Belgique…

Ça vous a fait un gros coup de pub ?

J’espère que ça va se répercuter sur les vins de notre domaine, on a des vins de milieu de gamme, des vins de haut de gamme… D’ailleurs, au départ, on se demandait si on voulait mettre en avant ce prix, mettre en avant Aldi. Mais ça montre qu’on fait du bon travail ! Et on en est très fiers !