Marseille: Un candidat LR battu aux législatives prépare un recours, il conteste... un apéro

POLITIQUE Yves Moraine veut contester l'élection de la candidate LREM. Pour lui, un apéritif de la France insoumise a pu faire basculer la campagne. Il dénonce aussi des anomalies dans les registres...

J.S.-M.

— 

L'élu LR Yves Moraine, en 2015.
L'élu LR Yves Moraine, en 2015. — M. Penverne / 20 minutes

Battu au premier tour dans la 5e circonscription des Bouches-du-Rhône, Yves Moraine va déposer un recours pour contester l’élection de la candidate LREM Cathy Racon-Bouzon, rapporte le site internet Marsactu.

>> A lire aussi : VIDEO. Les inconnues de La République en marche vont-elles éliminer les ténors marseillais?

Premier argument du possible dauphin de Jean-Claude Gaudin à la mairie de Marseille : l’organisation par la France insoumise d’un concert et d’un apéritif festif le samedi 10 juin, à la veille du premier tour. Une « réunion publique organisée hors campagne », selon Moraine.

Anomalies dans les registres

Hendrik Davi, candidat de la France Insoumise, qui s’est qualifié pour le second tour, dit avoir donné des consignes pour qu’il n’y ait pas de prises de paroles et pour éviter que les militants ne distribuent des tracts électoraux. Des consignes qui n’ont pas été respectées, selon Marsactu.

>> A lire aussi : «Les vieux aussi peuvent gagner...» Ce qu'il faut retenir du second tour dans les Bouches-du-Rhône

Dans le recours qu’il va envoyer au Conseil constitutionnel, Yves Moraine dénonce également « une centaine d’anomalies » dans les signatures entre le premier et le second tour. « Des signatures très différentes, voire de simples croix », affirme Yves Moraine auprès du site internet.