Résultats législatives 2017: Pour la première fois, la Corse envoie trois nationalistes à l'Assemblée

POLITIQUE Les nationalistes évoquent «une victoire historique»...

J.S.-M. avec AFP
— 
Le candidat nationaliste Michel Castellani célèbre sa victoire avec ses proches.
Le candidat nationaliste Michel Castellani célèbre sa victoire avec ses proches. — P. Pochard-Casabianca / AFP
  • Jean-Félix Acquaviva, Michel Castellani et Paul-André Colombani ont été élus députés.
  • C’est la première fois que leur mouvement envoie des députés à l’Assemblée nationale.

C’est une première pour le mouvement nationaliste corse : trois candidats de «Pé a Corsica » (« Pour la Corse ») ont été élus dimanche soir au second tour des législatives. Ce parti n’avait jamais eu de député à l' Assemblée nationale jusqu’à présent.

En Haute-Corse, Jean-Félix Acquaviva (deuxième circonscription) et Michel Castellani (première circonscription), qui avaient créé la surprise en arrivant en tête au premier tour, ont battu leurs concurrents avec plus de 20 points d’avance.



Paul-André Colombani à 55,22 % contre 44,78 % pour son adversaire

La victoire de Paul-André Colombani dans la deuxième circonscription de Corse-du-Sud, à 55,22 % contre 44,78 % pour son adversaire, a davantage surpris : le candidat nationaliste affrontait le député (LR) sortant Camille de Rocca Serra, qui s’était qualifié avec 6 points d’avance dimanche dernier.


Le professeur d’économie Michel Castellani a récolté 60,81 % des voix, contre 39,19 % pour le député sortant Sauveur Gandolfi-Scheit (LR). Jean-Félix Acquaviva a quant à lui devancé le candidat la République en marche Francis Giudici, avec 63,05 % contre 36,95 %.