Mercato: Bafé Gomis (aka Jean-Michel Feuilleton) rend fous les supporters de l'OM

FOOTBALL L'attaquant Bafétimbi Gomis dit «hésiter» sur son avenir (= hésiter entre un gros paquet de blé en Turquie ou une nouvelle saison à l'OM)...

J.S.-M.

— 

Sur les réseaux sociaux, Bafé Gomis souffle le chaud et le froid au sujet de son avenir...
Sur les réseaux sociaux, Bafé Gomis souffle le chaud et le froid au sujet de son avenir... — C. Paris / AP / SIPA

A ce niveau-là, l’expression « entretenir le suspense » devient trop faible. En plein mercato, l’attaquant Bafé Gomis en fait des caisses sur les réseaux sociaux sur le registre de l’hésitation, épuisant les supporters de l’OM. Exemple ce mercredi matin, sur Instagram :

En pleine réflexion... #lepouretlecontre #dequelcotepenchelabalance @adidasfr

A post shared by Le Baranne (@bafetimbigomis) on

Vous apprécierez (ou pas) le léger abus de hashtag : #dequelcôtépenchelabalance (#onsaitpasbafémaisstpdécidetoivite). C’est globalement son petit jeu depuis quelques semaines, à grand renfort de fausses pistes, comme ce tweet où il s’entraîne avec l’équipement de Swansea.

>> A lire aussi : Bafétimbi Gomis, l'attaquant qui croyait en Dieu, au destin et (surtout) en lui-même

La première fois que des dents sont impliquées dans un mercato

En plus, Gomis répond aux supporters qui l’interpellent, qu’ils soient fans du club gallois (auquel il appartient), de l’OM (où il était prêté cette saison) ou de Galatasaray (où il est annoncé depuis quelques semaines).

Mais le meilleur moment a sans doute été celui où il a posté une photo de ses dents de sagesse fraichement arrachées (bon appétit à vous aussi, merci) :

« GALATASARAY GOMIS NEW MESSI »

Forcément, la petite manœuvre agace les supporters de l’OM… « Tu gonfles avec tes hashtags », « si tu réfléchis, c’est que t’as pas l’OM dans le sang », « tu frôles le ridicule » : voilà ce qu’on peut lire dans les commentaires de sa dernière publication, entre deux « GALATASARAY GOMIS NEW MESSI » (tout ça est évidemment authentique)..