OM-Bastia (1-0): Le verrou et les nerfs des Corses ont fini par craquer... Direction Ligue 2

FOOTBALL Avec les fumis, ça sentait la poudre au Vélodrome. A partir de la 74e et du but de Gomis, ça s’est mis à sentir le souffre, aussi…

Jean Saint-Marc

— 

Alors par contre quand le coach disait « prenez-les à la gorge » c'était peut-être pas littéralement...
Alors par contre quand le coach disait « prenez-les à la gorge » c'était peut-être pas littéralement... — B. Langlois / AFP
  • Bastia a opté pour une stratégie défensive à Marseille
  • Une générale a éclaté suite à une altercation Vainqueur-Danic

Le Vélodrome était chaud bouillant pour ce match décisif. Les Bastiais aussi, apparemment. En même temps, c’est un peu leur marque de fabrique, particulièrement cette saison. Mais à part un début de bagarre à la 74e, le SC Bastia n’aura pas montré grand-chose ce samedi soir au Vélodrome. Rui Almeida avait opté pour une stratégie des plus rustiques : cinq défenseurs et un plan de jeu qui pouvait tenir en une ligne (on caricature à peine) : bazarder devant pour Danic et/ou Crivelli et espérer un but sur contre-attaque.

>> Revivez le multiplex dans les conditions du direct par ici

Une feuille de stats délicieuse

En première mi-temps, le verrou a tenu derrière, mais devant, les offensifs Corses ont vendangé leurs très rares ballons. Résultat : un seul tir, complètement dévissé par Coulibaly. Les Marseillais n’étaient pas plus adroits, ce qui nous donne cette feuille de statistiques délicieuse :

Les statistiques sont de Flashresultats.fr, le Paint est maison.
Les statistiques sont de Flashresultats.fr, le Paint est maison. - Capture d'écran.

En deuxième mi-temps, les Marseillais se montrent plus dangereux. Et par deux fois, Jean-Louis Leca sauve la baraque :

  • En sortant un tir de près de Thauvin à la 66e, après un sauvetage in extremis de Djiku devant Gomis.
  • En coupant un centre dudit Thauvin (après une percée impressionnante) alors que Gomis était prêt à faire mouche.
     

C’est justement sur une tête de Bafé Gomis, parfaitement servi par Maxime Lopez, que le gardien bastiais s’est incliné. On jouait la 74e minute, et le match s’est tendu d’un coup. Danic qui chauffe Vainqueur après une faute du Marseillais, début de bagarre. Un carton jaune de chaque côté. Keita chauffe Njie, Njie s’énerve, carton jaune pour le Marseillais. Un climat de plus en plus tendu, mais plus vraiment d’occasion. Les Bastiais sont en Ligue 2, et on a l’impression que c’était écrit depuis longtemps.