VIDEO. Vaucluse: La lettre d'adieu de Marion Maréchal-Le Pen à ses électeurs

POLITIQUE Après des semaines de rumeur, la députée du Vaucluse confirme mettre un terme à l’ensemble de ses mandats…

M.C.

— 

Marion Maréchal-Le Pen, le 11 avril 2017.
Marion Maréchal-Le Pen, le 11 avril 2017. — SIPA
  • La rumeur courait depuis plusieurs semaines
  • Jeune maman, la députée a notamment justifié sa décision par sa situation personnelle

Il y a encore une semaine, interrogée par 20 Minutes, elle assurait le contraire, tout en précisant ne pas vouloir faire de la politique pour sa vie. Dans une lettre publiée par Vaucluse-Matin, Marion Maréchal-Le Pen confirme ce qui était jusqu’ici une rumeur de plus en plus persistante : celle qui est jusqu’ici députée FN du Vaucluse et présidente de groupe au conseil régional laisse derrière elle sa vie d’élue politique en mettant un terme à ses mandats.

>> A lire aussi : VIDEO. Législatives: Marion Maréchal-Le Pen va annoncer son départ de la vie politique

Dans cette lettre adressée à ses électeurs, la nièce de Marine Le Pen, mère d’une fillette de bientôt trois ans, justifie d’abord ce qu’elle qualifie de « déchirement affectif » par sa situation personnelle. « J’ai beaucoup manqué à ma petite fille dans ses premières années si précieuses. Elle m’a aussi terriblement manqué. Il est essentiel que je puisse lui consacrer plus de temps ».

>> A lire aussi : Vaucluse: Les habitants de Carpentras ne croient pas au retrait de Marion Maréchal-Le Pen

Une carrière dans le civil

Souhaitant embrasser une carrière dans le civil, l’actuelle députée du Vaucluse fait valoir le fait que « l’époque des politiciens déconnectés du réel avec des décennies de mandat électif derrière eux est révolue ».

Pour autant, Marion Maréchal-Le Pen assure ne pas renoncer « définitivement au combat politique ». Jean-Marie Le Pen, président d’honneur du FN, a vu en ce retrait une « désertion » aux possibles « conséquences terribles ».