VIDEO. A Marseille, Jean Lassalle entonne une chanson de bergers (et chevrote un peu)

PRESIDENTIELLE Les mauvaises langues diront que c’est un peu gênant…

J.S.-M. avec AFP

— 

Jean Lassalle, lors d'un discours à Brest, en mars 2017.
Jean Lassalle, lors d'un discours à Brest, en mars 2017. — F. Tanneau / AFP

Cela fait partie du personnage. En 2003, Jean Lassalle s’était fait connaître en entonnant un chant traditionnel occitan à l’Assemblée nationale, pendant un discours de Nicolas Sarkozy. Le désormais candidat à la présidentielle n’a rien perdu de ses talents de chanteur. Il l’a prouvé ce mercredi à Marseille, où dans un café il a entonné, en chevrotant un peu, un chant traditionnel de bergers. Avant de descendre un verre (de pastis ?) Nos confrères de La Provence ont filmé la scène :

«Marseille, c’est une ville qui m’aime, a assuré Jean Lassalle à l’AFP, évoquant » la mer, la montagne, les jolies filles, aussi ! Ça n’arrête pas de s’engueuler".

>> A lire aussi : VIDEO. Jean Lassalle : «Je veux retourner le cœur du peuple et me mettre à sa disposition»

La campagne présidentielle ? « C’est de la merde. »

Entre un bisou sur la joue d’un sympathisant, un « Hasta la victoria, siempre ! » lancé dans les rues les bras en l’air et une discussion avec un postier à qui il donne son numéro de téléphone, l’élu de 62 ans explique qu’il veut convoquer un nouveau « Conseil national de la résistance » pour régler les problèmes du pays.

La campagne présidentielle ? « C’est de la merde. On a sorti de cette campagne tous les sujets difficiles, on ne parle que costumes, de savoir qui va rejoindre Emmanuel Macron, c’est-à-dire tous les crocodiles », estime-t-il.