Marseille: Une application anti gaspillage débarque en ville

CONSOMMATION L’application Too Good To Go débarque à Marseille. Elle met en liens les commerces et les clients pour éviter le gaspillage alimentaire…

Adrien Max

— 

Une portion Too Good To Go
Une portion Too Good To Go — DR

Envie de satisfaire votre appétit et votre conscience écolo en même temps, sans forcément y laisser votre chemise ? L'application Too Good To Go débarque à partir de mardi 4 avril à Marseille. Le principe, proposer aux utilisateurs de l’application les invendus des commerçants de la ville à des prix réduits. « Il s’agit de portions surprises composées d’invendus de la journée à un prix fixe. Chaque commerçant va indiquer s’il lui reste des marchandises susceptibles d’être jetées. Les clients payent en ligne et viennent récupérer les produits », précise Camille Colbus directrice des opérations.

Mais alors pourquoi avoir attendu si longtemps pour s’implanter à Marseille ? « On a attendu d’être bien au point dans les autres villes avant de se lancer à Marseille. C’est une ville très importante pour nous en termes de potentiel », explique la jeune femme. Pour l’instant environ 25 commerçants ont rejoint l’application, déjà téléchargée par plus de 200 000 personnes dans toute la France.

>> A lire aussi : Nantes: Les produits invendus trouvent des clients grâce aux applis

Attirer de nouveaux clients 

Les avantages pour les commerçants sont variés. Réduire le gaspillage bien sûr, mais aussi attirer une nouvelle clientèle. « On espère attirer des gens qui, à la base, n’ont pas le budget pour s’offrir des produits bios et locaux. Avec cette réduction, on espère voir de nouveaux consommateurs », s’enthousiasme Hélène de Héricourt, patronne du magasin Be Organic.

Même son de cloche chez Taste. « On a un ticket moyen à 10-12 euros habituellement. Cette application va nous permettre de faire connaître notre concept pour moitié prix », espère Jean Christophe Liebart. Mais aussi de lui octroyer plus de liberté. « Jusqu’alors on produisait en flux tendu, il n’était pas rare de ne plus avoir un produit que désirait un client. Maintenant, on va pouvoir produire un peu plus en ayant cette sécurité ».

>> A lire aussi : Strasbourg: Too good to go et Bees Alsace, deux nouvelles applis pour manger bio et pas cher

Moins de poubelles pleines

La réduction du gaspillage est bien évidemment centrale, les entreprises participantes l’ont bien à l’esprit, comme pour Hélène de Héricourt : « On était déjà dans cette démarche en utilisant les produits de l’épicerie pour les servir à nos clients le midi, mais là on va encore plus loin ». Moins gaspiller n’implique pas forcément une charge plus importante de travail, l’application a été pensée en ce sens. « L’application est très ergonomique et les prix sont fixes, les commerçants composent comme ils veulent leur portion, ils n’ont pas à détailler les produits restants », rassure Camille Colbus.

Pour les clients c’est tout bénéfique. Faire un geste citoyen, tout en découvrant de nouveaux produit à moitié prix. Pour résumer, cette application c’est surtout moins de poubelles pleines, et moins de ventre vides.

>> A lire aussi : Bordeaux: Une application pour réussir les anniversaires et les fêtes (et surtout ne pas les oublier)